Cinéscopie

  • Accueil
  • > Recherche : film surréaliste

26 juillet, 2011

Balada Triste

Classé sous Sorties cine — Migas @ 14:53

BALADA TRISTE **

Alex de la Iglesia nous ballade du sublime au grotesque, de l’amour fou à l’horreur avec la désinvolture d’un Luis Buñuel et il est vrai qu’à la sortie de séance, on ne sait plus si on a adoré ou détesté son film.
Rien de surréaliste dans cette histoire si ce n’est l’amour fou qui guide les deux personnages masculins. C’est lui qui, justement, conduit les deux protagonistes a commettre des actes extrêmes.
On pense parfois au fantôme de l’opéra ou aux dessins de Goya.
C’est violent, c’est exagéré, c’est exacerbé mais le réalisateur a donné beaucoup de lui-même.
Finalement, j’ai adoré.

M.G.
Vu en 35 mm à l’Epée de bois (100 rue Mouffetard Paris Vème)

Balada Triste dans Sorties cine balada-triste-trompeta-affiches-L-A_x3Oz

22 novembre, 2009

L’Imaginarium du Dr Parnassus

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:00

L’IMAGINARIUM DU DOCTEUR PARNASSUS ***
Le dernier Terry Gillian est un pur chef d’oeuvre, un magnifique hommage au rêve et à l’imagination, un formidable pied de nez aux valeurs de notre société capitaliste, bref, un des films les plus subversifs de ces dernières années.


L'Imaginarium du Docteur Parnassus
L’Imaginarium du docteur Parnassus est aussi une nouvelle et magnifique version de Faust. dans laquelle le Diable (une version inquiétante, sortie en droite ligne de l’Opéra de Quatre sous de Bertolt Brecht, composée par Tom Waits) semble faire partie intégrante du monde merveilleux du Docteur qui possède toujours deux faces la lumineuse et la ténébreuse.

L'Imaginarium du Dr Parnassus dans Sorties cine imaginarium_of_doctor_parnassus_terry_gilliam_lily_cole_johnny_depp_heath_ledger_01 Le film de Gillian reprend le thème du rêve et de l’imaginaire déjà présent dans nombre de ses films comme « Time Bandits », « Les Aventures du Baron de Münchhausen », « Les Frères Grimm » ou « Tideland », et le magnifie avec des décors dignes des grands peintres surréalistes.
Un film à voir sans retenue.

M.G.
Vu au Forum de Laon

12 septembre, 2009

Panique au village

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 16:32

PANIQUE AU VILLAGE **

Ce film d’animation belge nous compte l’histoire d’un trio surréaliste constitué par Cheval, Indien et Cowboy. Les trois personnages constituent une famille pour le moins atypique qui va se retrouver embarquée dans une histoire abracadabrante ; mais pourrait-il en être autrement, avec ces lascars ?C’est très drôle, très fin et sacrément bien ficelé. L’animation des jouets est très subtile et rappelle la façon dont, enfants, nous manipulions ces étranges personnages cloués sur des socles.

L’amoureux d’animation traditionnelle que je suis est ici gâté. Le travail est remarquable.

Pour finir, signalons que le film est visible à tous les âges. Chacun y trouvera son plaisir.

M.G.
Vu à Paris
sortie prévue pour octobre 2009

Image de prévisualisation YouTube

 

11 juin, 2009

Coraline

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:33

CORALINE ***

Une merveille ! Chef-d’oeuvre du cinéma d’animation, c’est peut-être le film le plus abouti de Henri Selick.


 Henry Selick dans Coraline (Photo)

Sur un scénario complexe et subtil, il s’agit à la fois d’une histoire actuelle, d’un conte et d’une nouvelle fantastique à la « Edgar Allan Poe ».
Coraline est un film gothique et un film surréaliste dans la lignée du film « Alice » de Jan Svankmajer, des oeuvres des frères Quay et de « The Sandman » de Paul Berry.
Coraline est un véritable film d’animation, avec une recherche sur le mouvement et sa reconstitution « non-réaliste ».
En effet, l’art de l’animation consiste à réinventer le mouvement qui permettra de donner de la vie à des dessins, des marionnettes ou des objets, dans le but de raconter une histoire ou de créer une mise en scène.
Henry Selick est un des rares créateur de films d’animation qui ne s’adresse pas aux enfants. Il crée des films, c’est tout ! Mais quels films !
« Coraline » est servi par une musique exceptionnelle et une équipe d’animateurs et de techniciens hors pairs.

Vu au Grand Rex de Paris.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

27 octobre, 2007

Jours d’hiver

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 19:57

JOURS D’HIVER ****
Kawamoto Kihachiro

18815783w434hq80.jpg

Ce film d’animation est une oeuvre collective : elle rassemble 36 très courts films d’animation réalisés par 30 artistes différents dans des techniques aussi diverses que la marionnette animée, les ombres chinoises, l’ordinateur, le pastel animé, la peinture sur verre, l’écran d’épingles etc.

18808327.jpg

Nous retrouvons des noms aussi prestigieux que Youri Norstein, Raoul servais, Alexandre Petrov et des animateurs japonais que je ne connais pas mais dont le talent immense se révèle ici avec clarté.

Le scénario du film relève pour nous de l’étrangeté. En effet, il s’agit d’un renku, série de Haikus poèmes japonais aujourd’hui connus des occidentaux, reliés les uns aux autres à la manière des cadavres exquis des surréalistes.

Les films naviguent entre le burlesque et une beauté poétique époustouflante, d’où une fascination por les images animées qui caressent nos sens.

18808325.jpg

L’oeuvre est suivie d’un documentaire sur les cinéastes qui ont participé à cette belle entreprise collective. Le « commentaire » est tout à fait intéressant mais je regrette qu’il soit ainsi accolé à l’oeuvre qui méritait bien d’être isolée. Un entracte aurait été le bienvenu !

A voir absolument, n’en déplaise aux « Cahiers du cinéma ».
Michel

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18743634&cfilm=55363.html

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha