Cinéscopie

  • Accueil
  • > Recherche : film horreur

6 septembre, 2013

You’re next

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:22

YOU’RE NEXT *

Un film de Adam Wingard avec Sharni Vinson, Nick Tucci
Voici un petit film d’horreur de série B très violent, avec une quantité appréciable d’hémoglobine et non dénué de suspens. Donc, on peut lui attribuer une étoile car les amateurs, dont je suis, ont leur dose d’émotions « crues ».

Ceci dit, « You’re next » est loin de révolutionner le genre (comme on peut le lire sur certaines pub) ; les effets sont téléphonés, les emprunts sont nombreux (Shining, Le Silence des agneaux…), l’explication finale laisse perplexe et le personnage d’Erin élevée à la self-défense est peu crédible.
A voir, donc, par les amateurs du genre.

 

You're next dans Sorties cine next

ça ressemble à du « Lynch » mais ça n’est pas du « Lynch ».

M.G.
Vu au Clovis à Soissons
et c’est de pire en pire (le public !).

 

12 mai, 2012

Dark Shadows

Classé sous Sorties cine — Migas @ 10:52

DARK SHADOWS de Tim Burton

Dark Shadows est encore un film raté de Tim Burton.
Il semble baclé tant le scénario est bourré d’incohérences, les personnages sont stéréotypés et sans profondeur, le jeu des acteurs insipide et les décors sans surprises.
Hommage aux films de genre (comme la plupart des oeuvres de Burton), Dark Shadows n’arrive jamais à se situer entre le film comique, le film d’horreur et la comédie musicale et cela devient ennuyeux à la longue. Le mélange des genres fut totalement réussi et même brillant dans Edward aux mains d’argent mais là, ça ne prend pas. On sourit, un peu seulement (car les gags et trouvailles visuelles sont prévisibles et jamais exploités à fond) mais on ne rit jamais et on se lasse vite des déboires amoureux des personnages car ils nous indiffèrent. Johny Deep est inexpressif ou du moins affiche des caricatures d’émotions qui ressemblent à des tics.

Et le film est bavard ! On a parfois l’impression d’être dans du théâtre filmé. Quant à la fin du film, celle de tous les règlements de compte, celle où se déploient les « forces du mal », on l’a déjà vue mille fois ailleurs.

Décevant, Tim Burton, ces temps-ci ! Mais attendons le prochain. Ce sera meilleur, à coup sûr.

M.G.

 

P.S. : Il faut ajouter que j’ai vu ce film au cinéma Le Clovis de Soissons, en numérique, comme il se doit. Nous avons du demander au marchand de pop-corn de baisser le son tellement il nous assourdissait. Et il fut présenté dans une VF lamentable.

Dark Shadows dans Sorties cine article_dark_shadows_affiche

 

26 juillet, 2011

Balada Triste

Classé sous Sorties cine — Migas @ 14:53

BALADA TRISTE **

Alex de la Iglesia nous ballade du sublime au grotesque, de l’amour fou à l’horreur avec la désinvolture d’un Luis Buñuel et il est vrai qu’à la sortie de séance, on ne sait plus si on a adoré ou détesté son film.
Rien de surréaliste dans cette histoire si ce n’est l’amour fou qui guide les deux personnages masculins. C’est lui qui, justement, conduit les deux protagonistes a commettre des actes extrêmes.
On pense parfois au fantôme de l’opéra ou aux dessins de Goya.
C’est violent, c’est exagéré, c’est exacerbé mais le réalisateur a donné beaucoup de lui-même.
Finalement, j’ai adoré.

M.G.
Vu en 35 mm à l’Epée de bois (100 rue Mouffetard Paris Vème)

Balada Triste dans Sorties cine balada-triste-trompeta-affiches-L-A_x3Oz

9 mai, 2011

Scream 4

Classé sous Sorties cine — Migas @ 22:55

SCREAM 4 *

Un film de genre, un film de série B, un bon film d’horreur ou d’épouvante et aussi et surtout, beaucoup d’humour.

Wes Craven s’amuse de son travail et nous le dit. Il n’y a rien de sérieux ici sauf que le travail est bien fait, de la belle ouvrage, soigné, dans les règles et qui fait peur.
Merci Maître.

Michel
Vu dans la salle Philippe Noiret des Pavillons-sous-Bois

scream4photopromo4.jpg


1 mai, 2010

Achille et la tortue

Classé sous Sorties cine — Migas @ 20:04

ACHILLE ET LA TORTUE **

Un beau film de Kitano : une réflexion sur l’art et plus particulièrement la peinture. Le peintre, Machisu, comme Achille, n’atteindra jamais son but. Le paradoxe est que celui-ci semble posséder du « talent » dans sa jeunesse et le perdre peu à peu !
Le film est une comédie mais le malheur surgit à chaque instant quand ce n’est pas l’horreur de la vie quotidienne.
Un film hors-norme à voir absolument.

M.G.
Vu au Forum de Laon

Achille et la tortue

24 avril, 2010

Kick Ass

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:35

KICK ASS **

Bien, bien, bien ce film de super-héros !

Kick-Ass
Un super-héros dont le seul super-pouvoir est d’être transparent pour les filles de son école. Une super-héroïne de onze ans qui flingue à tour de bras avec un super-père shooté à la vengeance et qui forme sa fille à tous les types de combats. Des super-méchants parfaitement stupides et totalement ultra-violents.
On a ici les ingrédients d’un film bien « barré » qui balance de la tendresse au gore et de l’humour à l’horreur. Voir la gamine « zigouiller » les affreux avec tant de dextérité est dérangeant et le mythe américain du super-héros en prend un super-coup devant la super-cruauté de la réalité.


C’est super-bien !


Michel
Vu au Forum de Laon

30 août, 2009

Numero 9

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:39

NUMERO 9**

Un film sombre, très impressionnant qui appartient à l’univers de Tim Burton. Une athmosphère apocalyptique digne des films de science fiction, voire d’horreur où il est question de survie alors que tout a été détruit, ou presque. L’originalité, ici, est que les survivants ne sont pas des humains mais des sortes de poupées de chiffon bizaroïdes. Tous les ingrédients des films fantastiques, de l’angoisse à l’horreur en passant par la tension et le suspens ont été exploités. On reconnait là, le goût de Tim Burton pour la série B américaine.

Les décors sont fabuleux. Le travail sur les textures (on est dans la 3D numérique) est remarquable. Par contre les mouvements des personnages, comme dans tous les films réalisés de cette manière sont trop fluides et manquent d’imperfections. Par ailleurs les personnages humains sont toujours caricaturaux mais au mauvais sens du terme. l’animation sur ordinateur apporte indubitablement des améliorations sinon des spécificités intéressantes mais montre très rapidement ses limites. L’animation traditionnelle apporte une poésie et un charme inégalable. Les deux techniques ont leurs avantages. Continuons à les employer, toutes les deux.

Le film est signé Shane Acker et la musique, magnifique est naturellement de Danny Elfmann.

Vu au Forum de Laon
M.G.

 Shane Acker dans Numéro 9 (Affiche)

Image de prévisualisation YouTube

27 juin, 2009

Antichrist

Classé sous Sorties cine — Migas @ 10:53

ANTICHRIST
De Lars von Trier

Je ne comprends pas Lars von Trier. Mon entourage le vénère (enfin presque), j’essaie de comprendre et là, je suis allé voir son dernier film en me disant que je devais faire un effort.
Raté !
Je ne comprends toujours pas. Que nous raconte-t-il ? Une histoire d’un couple qui sombre dans le désespoir après la perte d’un enfant ? Non et heureusement car je ne serais pas allé le voir. Antichrist commence comme un poème précieux avec de très belles images et une situation improbable. La mort de l’enfant nous fait basculer dans le mélo sordide auquel il nous est difficile d’adhérer tant les personnages nous sont indifférents. Il est toujours douloureux de voir un chagrin (ici immense) sur les visages des autres mais la portée est moindre quand les gens nous sont inconnus !
Le film, ensuite, passe à l’analyse psy et là il devient un peu ridicule. Les éléments donnés par les conseillers n’offre pas la crédibilité peut-être recherchée par Lars von Trier. On « fricote » avec les films d’horreur (la cabane isolée dans la forêt), avec les « diableries » (collection d’images au grenier, animaux « maléfiques ») et avec le « gore ».
La femme aurait-elle conclu un pacte avec le démon ou bien, là je suis méchant, aurait-elle trahie la cause féminine ?
Tout cela, pour moi, ressemble à du « n’importe quoi » et j’en suis désolé car je passe probablement à côté de quelque chose.

Vu au Forum de Laon
Michel Gasqui

30 mai, 2009

Jusqu’en enfer

Classé sous Sorties cine — Migas @ 20:39

JUSQU’EN ENFER ***

Formidable le dernier film de Sam Raimi qui revient à son genre de prédilection en grande forme.
original373149.jpg
« Jusqu’en enfer » est un film de genre (fantastique… d’horreur…) des plus réussis.
L’histoire est passionnante et les personnages stéréotypés à souhait : une plongée dans la sorcellerie et le satanisme.
Les effets sont limités au minimum. Le réalisateur arrive à nous effrayer avec du vent, des ombres et des volutes de fumée.
La mise en scène
épatante et les images somptueuses.  L’histoire se déroule dans une imagerie directement inspirée des grands classiques de la Hammer, pour notre plus grand plaisir cinéphilique.

M.G.

Image de prévisualisation YouTubeVu au Forum de Laon.

28 juin, 2008

REC

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:25

REC **
Un film espagnol de Jaume Balaguero et Paco Plaza

Un film d’horreur, c’est pour faire peur ! Et celui-ci est réussi ! au cours du film, nous passons d’une situation banale, au début, à une situation extrême pour terminer dans l’horreur et le glauque. Film interdit aux moins de 12 ans !? Je l’aurais, pour ma part, pas autorisé aux mineurs.

Image de prévisualisation YouTube

Je ne suis pas un adepte de la caméra portée et il faut bien reconnaître que ce film donne pour le moins « mal au coeur » avec ses continuels brusqueries dans les prises de vues. Cependant le procédé ajoute de la crédibilité à la situation. Nous sommes avec ces gens et ne pouvons prendre de distance avec les événements qui se déroulent devant nos yeux, en temps réel.

18914006.jpg

 L’histoire de ce film s’insère dans un modèle classique : quelques personnages enfermés dans un lieu clos, menacés de mort par des monstres indestructibles. Nous sommes dans la lignée des films de morts-vivants. La manière de filmer et de placer les spectateurs en liaison directe avec les événements s’apparente au « Projet Blair Witch », réalisé en 16 mm en 1999.

L’originalité, la force sinon la puissance du film réside dans l’impact des images sur notre regard, dans la force d’une proposition fantastique mais terriblement vraisemblable à nos yeux, sur le moment. La violence est très grande et les images ne cachent rien mais les mouvements désordonnés de la caméra permettent une certaine suggestion dans les événements qui ajoutent au mystère, à la montée de la tension et de la peur.

Une belle réussite pour public averti !

Michel

 

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha