Cinéscopie

  • Accueil
  • > Recherche : camera amateur film

28 décembre, 2013

Paillard-Bolex Boolsky

Classé sous Informations — Migas @ 11:34

PAILLARD BOLEX BOOLSKY

Un ouvrage indispensable sur l’entreprise « mythique », publié aux éditions de la Thièle.

 

002

Thomas Perret, Roland Cosandey, Paillard – Bolex – Boolsky. La  caméra de Paillard & Cie SA. Le cinéma de Jacques Boolsky, 188 p., 77  ill. en quadrichromie, relié, 1 vidéogramme. Préface de Pascal  Broulis.

Editions de la  Thièle, CH-Yverdon-les-Bains, ISBN  978-2-8283-0044-9

CHFr 57.- + port.

Dès 1935 et pour une quarantaine d’années, la caméra Bolex 16 mm,  redessinée et produite par le fabricant suisse Paillard, s’est retrouvée, pour  ses qualités mécaniques et son choix d’optiques, entre les mains de cinéastes de  tous horizons, amateurs, professionnels, explorateurs, reporters,  artistes… Dans la première partie de Paillard Bolex Boolsky,  Thomas Perret décrit cette production industrielle et son cadre  économique à partir d’une riche documentation visuelle et des archives de la  maison Paillard.

Bolex est un nom rattaché à la personne de Jacques Boolsky  (1895-1962), un inventeur d’origine ukrainienne installé en Suisse durant  l’entre deux guerres, qui se lança dès le début des années 1920 dans le marché  émergeant du cinéma pour amateur, en 35 mm (Cinégraph Bol), puis en 16 mm (Bolex  de première génération).

Le deuxième volet de l’ouvrage, dû à Roland Cosandey, s’attache  pour la première fois à la production cinématographique de Boolsky, entre cinéma  privé et cinéma public, et cherche à dépasser l’opposition peu  opérante entre film amateur et film professionnel, si courante quand  il s’agit de décrire l’usage d’un format dit « substandard » comme le 16  mm.

Co-produit avec la Cinémathèque suisse, un  vidéogramme de huit films accompagne cette publication mise en page par  l’Atelier Cocchi, Lausanne. (R.C.)

 

Lien sur la soirée de présentation du  livre et du DVD à la  Cinémathèque suisse, le 29 octobre  2013 :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=pnNjsr8kmOQ

 Le site des Éditions de  la  Thièle :

 http://www.editions-thiele.com/

 

4 août, 2011

Super 8

Classé sous Sorties cine — Migas @ 15:18

SUPER 8 **

Excellent film de série B. Le sujet fait penser aux films de science fiction des années 60 et 70 dans lesquels l’armée américaine est responsable de dérapages scientifiques sérieux. Cette armée est bien ici le véritable « méchant » car le monstre extra-terrestre ne fait que se défendre et tenter de retourner chez lui.
Ne nous y trompons pas, le sujet principal du film est la bande de jeunes amis qui tournent en super 8 mm un film que l’on découvrira, achevé, avec le générique de fin.
L’atout majeur de « Super 8″ est l’intérêt que l’on porte à l’ensemble des personnages et à leurs vécus. Certes, ce n’est pas de la haute psychologie mais les caractères sont typés et sympathiques.
L’histoire sentimentale qui lie Joseph et Alice est jolie et très émouvante.
Le réalisateur J. J. Abrams a déjà travaillé sur Mission impossible 3 et sur Star Trek, autant dire qu’il sait raconter une histoire et tenir en haleine son public.
Les amateurs de cinéma amateur se seront amusés à repérer le matériel utilisé par les enfants. Pour ma part, j’ai reconnu les deux caméras super 8 sonores, une Eumig (celle de Charles)  et une Kodak Ektasound (celle du père de Joseph). Par contre, je n’ai pas reconnu les deux projecteurs (peut-être un Eumig sonore ?). A la fin du film, les enfants regardent des films 16 mm sur un projecteur Bell & Howell (à ce qu’il me semble).

M.G.
Vu au cinéma Le Clovis de Soissons.

Super 8 dans Sorties cine

14 septembre, 2010

Cinéma amateur

Classé sous Informations — Migas @ 22:05

download.jpg

download2.jpg

 download1.jpg 

download3.jpg

download4.jpg

download51.jpg

Circuit-Court a le plaisir de vous annoncer la diffusion du film « Amateurs d’indépendances » sur la chaîne Histoire
le mardi 28 septembre à 22h30AMATEURS D’INDÉPENDANCES
Les indépendances filmées par les cinéastes amateurs.Un documentaire de Claude Bossion et Agnès O’Martins – 52 minutes, France, 2010Entre film de famille et reportage non professionnel, les cinéastes amateurs français présents en Afrique entre 1955 et 1965 ont enregistré avec leurs petites caméras le tournant historique des indépendances africaines, ils ont filmé de nouveaux états en construction.
De Brazzaville à Tananarive, de Dakar à Lomé, ils ont filmé les dernières années de l’empire français en Afrique et les nouveaux états en construction. Entre mémoire(s) et histoire(s), Amateurs d’indépendances renvoie le spectateur d’aujourd’hui aux traces d’un passé comme à ses interrogations présentes.

Le DVD, édité par Circuit-Court et l’Organisation Internationale de la Francophonie est en vente sur le site de Circuit-Court

Documentaire, 52mn, France, 2010
Une coproduction: Circuit-Court / Cinémémoire / Histoire
Edition DVD: Circuit-Court / Organisation Internationale de la Francophonie
Réalisation: Claude Bossion / Agnès O’Martins
Films d’archives : Cinémémoire

© 2010 Circuit Court

download.pngdownload1.pngdownloada.jpgdownloadb.jpgdownloadc.jpg

6 juin, 2008

MARADONA PAR KUSTURICA

Classé sous Sorties cine — Migas @ 9:29

MARADONA PAR KUSTURICA
Un film d’Emir Kusturica

J’ai vu, sur Internet, un entretien avec Kusturica et Maradona et à la suite, la bande annonce du film. J’ai de suite pensé à un grand film, résultat d’une rencontre étonnante. Je suis allé le voir et je n’ai découvert qu’un mauvais documentaire.

Maradona By Kusturica - Emir Kusturica et Diego Maradona

Le film est construit sur un malentendu, celui de croire ou de faire croire que Diego Maradona est autre chose qu’un merveilleux footballeur.
Le talent du sportif, C’était déjà pas mal, pour les amateurs de foot, ça leur suffisait. Mais  ceux qui ne suivent pas ce sport attendaient autre chose. Ce que la bande annonce laissait supposer, c’est que Maradona était un aventurier, voire un guerillero ayant mené une vie trépidante, dangereuse et engagée. Les entretiens avec le footballeur détruisent cette image. Il reste un sportif, de haut niveau, remarquable footballeur, ignare en politique (il ne suffit pas d’être anti Busch ni de serrer la main à Fidel Castro pour être révolutionnaire), incapable d’énoncer une quelconque idée intéressante, grossier avec son épouse (voire violent !?), ayant sombré dans la toxicomanie un certain temps, bref, un personnage ennuyeux. Le film qui devait lui être consacré aurait du « glorifier » son art et se limiter à cela.
Par ailleurs la technique vidéo, en caméra portée, est pénible pour les yeux : images laides sans arrêt en mouvement. Les animations qui ponctuent les séquences « entretiens » ou « actualités », dans un style « Harakiri », ne sont pas convainquantes car elles constituent un interlude trop systématique.

Un ratage d’Emir Kusturica (qui demeure tout de même un de mes cinéastes préférés)

Michel

18 novembre, 2007

Camera

Classé sous Cinema dans la musique — Migas @ 11:39

Caméra : un morceau du groupe De Rosa où il est question de film amateur , de film souvenir et de caméra…

 

Image de prévisualisation YouTube

16 octobre, 2007

LA REVUE DES AMATEURS DE CINEMA

Classé sous Presentation — Migas @ 20:01

cinscopielogo.jpg

 

Attention : ce Blog est en cours de déménagement !
Nouvelle adresse : http://cinescopie.blogspot.fr/

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce blog est un portail pour la revue Cinéscopie :
Le contenu n’est pas le même et, en principe, les articles de la revue n’apparaîteront pas ici.

La revue Cinéscopie est une revue trimestrielle qui s’adresse aux amateurs de cinéma : cinéphiles et cinéphages, collectionneurs, cinéastes amateurs et autres curieux.

Vous y trouverez des rubriques sur : l’histoire du cinéma, le patrimoine cinématographique, les projecteurs et caméras, l’actualité, les sorties DVD, des reportages, des portraits de collectionneurs, etc.

Des petites annonces gratuites sont proposées aux abonnés. Un almanach annuel répertorie les bonnes adresses.

Cinéscopie est vendue sur abonnement : 42 euros (à l’ordre de Cinéscopie), payable en quatre chèques si vous le désirez, à adresser à Robert Guénet, 131 Boulevard Maurice Berteaux, 95130 Franconville -
robertguenet@orange.fr

BULLETIN D’ABONNEMENT : fichier pdfBulletin d’abonnement 2014

Rédaction : michel.gasqui@orange.fr

Les opinions exprimées dans les articles sont de la responsabilité de leurs auteurs. Elles ne représentent pas l’expression de le rédaction. Ce blog accueillera toutes les idées dans la mesure où elles respecteront les lois et les individus.

CINESCOPIE N°35 EST PARU

 

 

 Cinéscopie n°35

 

 Sommaire : fichier pdf 3 ours n°35

 

EN 2014, ABONNEZ-VOUS

A LA REVUE CINÉSCOPIE :

42 euros pour quatre numéros,
gratuit si vous faîtes abonner quelqu’un d’autre avec vous.
Téléchargez le fichier pdfBulletin d’abonnement 2014
Quelques bonnes raisons de s’abonner à Cinéscopie :
Vous y trouverez des articles de fond  cinéphiliques, des articles techniques
sur le matériel argentique, des informations diverses et variées, des bonnes adresses
dans un almanach annuel.
Vous pourrez passer gratuitement vos petites annonces et participer à la revue
en proposant vos articles.
Parallèlement à la revue, Cinéscopie soutient le cinéma amateur et notamment
le format super 8 mm en organisant un festival annuel de films amateurs (le Festival 8-9,5-16 :
http://cecascinescopie.unblog.fr/) et en ayant fondé la Cinémathèque du Cinéma Amateur ( http://cinemathequeducinemaamateur.unblog.fr/ ).

 

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha