Cinéscopie

  • Accueil
  • > Recherche : amateur cinema

15 septembre, 2014

7ème édition du FESTIVAL 8-9,5-16

Classé sous Informations — Migas @ 16:25

7ème édition du FESTIVAL 8-9,5-16

 

Ag2

Renseignements et inscriptions (Information and registration) :

Séverine Houy  – Tél : 01.41.55.12.80 espacedesarts@wanadoo.f
Michel
 Gasqui – Tél : 03.23.53.25.81 michel.gasqui@orange.fr

FESTIVAL 8-9,5-16
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois, France.

Cinéscopie et Cinémathèque du Cinéma Amateur : 3 rue du Pot d’Etain, 02200 Soissons, France.
http://cecascinescopie.unblog.fr/

21 février, 2014

6ème Edition du Festival 8-9,5-16

Classé sous Informations — Migas @ 13:00

 fest 89516 2014 DEF

 

VENDREDI 28 MARS 2014
au CECAS/ESPACE DES ARTS
des PAVILLONS-SOUS-BOIS (93)

 

Vous pouvez télécharger le règlement
et la fiche d’inscription
ainsi que l’affiche et l’accès à la salle.
C’est ici :

 

fichier pdf Règlement 2014
fichier pdf Fiche d’inscription 2014
fichier pdf Affiche Fest. 2014
fichier pdf Accès à l’EDA

 

 

Déroulement prévu du Festival 2014 :

 

La sixième édition de notre Festival 8-9,5-16 se déroulera

le vendredi 28 mars 2014.

 

De 17H00 à 20H00, les gens qui le souhaitent pourront projeter des films de famille qu’ils n’ont plus l’occasion de voir faute de matériel pour les visionner.
Puis, à 20H30, nous passerons la « sélection officielle » jusqu’à …

 

La grande majorité des films seront projetés dans leurs formats d’origine. Nous y tenons pour plusieurs raisons :
1. La qualité de l’image est meilleure.
2. C’est notre principale originalité, en tant que festival.
3. Alors que nous assistons, impuissant à la disparition du cinéma argentique, c’est faire acte, non de résistance car la cause est perdue, mais de « désobéissance », si je puis dire !
4. Nous sommes amoureux du cinéma argentique, de la pellicule et du matériel qui l’accompagne.
Nous ferons cependant quelques exceptions en projetant quelques films en numérique, car nous ne pourrons faire autrement, pour voir des travaux ou des oeuvres particulièrement intéressants.
Mais cela restera exceptionnel.

 

A très bientôt Michel Gasqui

 

Pour découvrir la liste des films sélectionnés,
cliquer ici : http://cecascinescopie.unblog.fr/2014/01/29/au-programme-2/

 

 

Renseignements et inscriptions (Information and registration) :

Séverine Houy  – Tél : 01.41.55.12.80 espacedesarts@wanadoo.f
Michel
Gasqui – Tél : 03.23.53.25.81 michel.gasqui@orange.fr

FESTIVAL 8-9,5-16
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois, France.

Cinéscopie et Cinémathèque du Cinéma Amateur : 3 rue du Pot d’Etain, 02200 Soissons, France.
http://cecascinescopie.unblog.fr/

 

 

 

28 décembre, 2013

Paillard-Bolex Boolsky

Classé sous Informations — Migas @ 11:34

PAILLARD BOLEX BOOLSKY

Un ouvrage indispensable sur l’entreprise « mythique », publié aux éditions de la Thièle.

 

002

Thomas Perret, Roland Cosandey, Paillard – Bolex – Boolsky. La  caméra de Paillard & Cie SA. Le cinéma de Jacques Boolsky, 188 p., 77  ill. en quadrichromie, relié, 1 vidéogramme. Préface de Pascal  Broulis.

Editions de la  Thièle, CH-Yverdon-les-Bains, ISBN  978-2-8283-0044-9

CHFr 57.- + port.

Dès 1935 et pour une quarantaine d’années, la caméra Bolex 16 mm,  redessinée et produite par le fabricant suisse Paillard, s’est retrouvée, pour  ses qualités mécaniques et son choix d’optiques, entre les mains de cinéastes de  tous horizons, amateurs, professionnels, explorateurs, reporters,  artistes… Dans la première partie de Paillard Bolex Boolsky,  Thomas Perret décrit cette production industrielle et son cadre  économique à partir d’une riche documentation visuelle et des archives de la  maison Paillard.

Bolex est un nom rattaché à la personne de Jacques Boolsky  (1895-1962), un inventeur d’origine ukrainienne installé en Suisse durant  l’entre deux guerres, qui se lança dès le début des années 1920 dans le marché  émergeant du cinéma pour amateur, en 35 mm (Cinégraph Bol), puis en 16 mm (Bolex  de première génération).

Le deuxième volet de l’ouvrage, dû à Roland Cosandey, s’attache  pour la première fois à la production cinématographique de Boolsky, entre cinéma  privé et cinéma public, et cherche à dépasser l’opposition peu  opérante entre film amateur et film professionnel, si courante quand  il s’agit de décrire l’usage d’un format dit « substandard » comme le 16  mm.

Co-produit avec la Cinémathèque suisse, un  vidéogramme de huit films accompagne cette publication mise en page par  l’Atelier Cocchi, Lausanne. (R.C.)

 

Lien sur la soirée de présentation du  livre et du DVD à la  Cinémathèque suisse, le 29 octobre  2013 :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=pnNjsr8kmOQ

 Le site des Éditions de  la  Thièle :

 http://www.editions-thiele.com/

 

19 août, 2012

Naissance

Classé sous Informations — Migas @ 16:47

La Cinémathèque du Cinéma Amateur

La Cinémathèque du Cinéma Amateur est née le 20 avril 2012 à Soissons. Son but est de récupérer des films et du matériel cinématographiques en rapport avec le cinéma amateur, sans distinction de format ni de support, pour les sauvegarder, les restaurer, leur donner une seconde vie ou les orienter vers la destination qui leur conviendra le mieux.

C’est dire que nous nous efforcerons d’utiliser au mieux le fonds que nous constituerons au fur et à mesure et que nous travaillerons dans un esprit de collaboration avec les structures déjà existantes.

Nous ne procéderons pas à une numérisation systématique des films que nous récupèrerons mais nous y pourvoirons à la demande et aux frais des demandeurs.

Notre rôle sera d’effectuer la vérification, le nettoyage, les collages et réparations nécessaires, l’indexation, la conservation et une présentation publique des films sous forme de catalogue et d’extraits vidéo.

Le Festival 8-9,5-16 sera l’écran privilégié pour notre Cinémathèque mais, en fonction de nos forces, nous essaierons d’intervenir sur d’autres festivals et dans d’autres circonstances.

Le site de la Cinémathèque vient de s’ouvrir. Il s’agit d’un blog, gratuit, qui sera utilisé comme un site mais n’hésitez pas à nous adresser des commentaires.
Ce n’est que le début de l’aventure !

http://cinemathequeducinemaamateur.unblog.fr/

Naissance dans Informations blog-a

 

 

13 octobre, 2011

Cinéma et vidéo numérique 3

Classé sous Polemique — Migas @ 17:32

S’il faut parler de révolution dans le domaine du cinéma,
la dernière qui se produisit (et à mon avis le terme de révolution n’est pas approprié) c’est l’arrivée de la cassette VHS qui permit à un grand nombre de spectateurs de posséder des copies de films à bon marché dont des films très récents.
Cela a changé les habitudes et n’a probablement pas été très profitable aux salles de cinéma. Mais c’était une aubaine pour les cinéphiles. Ceux-ci, pour un certain nombre, des collectionneurs essentiellement, se procuraient (et se procurent encore sur le marché de l’occasion) des films dans les formats argentiques substandards adaptés aux amateurs mais le coût n’est pas le même !
L’arrivée des DVD a apporté un gain appréciable de qualité aux cassettes analogiques.

Aujourd’hui un cinéphile collectionneur peut posséder une collection très importante de films composée de copies argentiques, de cassettes VHS et de DVD ce qui est tout à fait appréciable et facilite grandement les études et recherches cinéphiliques.

à suivre…

M.G.

4 août, 2011

Super 8

Classé sous Sorties cine — Migas @ 15:18

SUPER 8 **

Excellent film de série B. Le sujet fait penser aux films de science fiction des années 60 et 70 dans lesquels l’armée américaine est responsable de dérapages scientifiques sérieux. Cette armée est bien ici le véritable « méchant » car le monstre extra-terrestre ne fait que se défendre et tenter de retourner chez lui.
Ne nous y trompons pas, le sujet principal du film est la bande de jeunes amis qui tournent en super 8 mm un film que l’on découvrira, achevé, avec le générique de fin.
L’atout majeur de « Super 8″ est l’intérêt que l’on porte à l’ensemble des personnages et à leurs vécus. Certes, ce n’est pas de la haute psychologie mais les caractères sont typés et sympathiques.
L’histoire sentimentale qui lie Joseph et Alice est jolie et très émouvante.
Le réalisateur J. J. Abrams a déjà travaillé sur Mission impossible 3 et sur Star Trek, autant dire qu’il sait raconter une histoire et tenir en haleine son public.
Les amateurs de cinéma amateur se seront amusés à repérer le matériel utilisé par les enfants. Pour ma part, j’ai reconnu les deux caméras super 8 sonores, une Eumig (celle de Charles)  et une Kodak Ektasound (celle du père de Joseph). Par contre, je n’ai pas reconnu les deux projecteurs (peut-être un Eumig sonore ?). A la fin du film, les enfants regardent des films 16 mm sur un projecteur Bell & Howell (à ce qu’il me semble).

M.G.
Vu au cinéma Le Clovis de Soissons.

Super 8 dans Sorties cine

14 septembre, 2010

Cinéma amateur

Classé sous Informations — Migas @ 22:05

download.jpg

download2.jpg

 download1.jpg 

download3.jpg

download4.jpg

download51.jpg

Circuit-Court a le plaisir de vous annoncer la diffusion du film « Amateurs d’indépendances » sur la chaîne Histoire
le mardi 28 septembre à 22h30AMATEURS D’INDÉPENDANCES
Les indépendances filmées par les cinéastes amateurs.Un documentaire de Claude Bossion et Agnès O’Martins – 52 minutes, France, 2010Entre film de famille et reportage non professionnel, les cinéastes amateurs français présents en Afrique entre 1955 et 1965 ont enregistré avec leurs petites caméras le tournant historique des indépendances africaines, ils ont filmé de nouveaux états en construction.
De Brazzaville à Tananarive, de Dakar à Lomé, ils ont filmé les dernières années de l’empire français en Afrique et les nouveaux états en construction. Entre mémoire(s) et histoire(s), Amateurs d’indépendances renvoie le spectateur d’aujourd’hui aux traces d’un passé comme à ses interrogations présentes.

Le DVD, édité par Circuit-Court et l’Organisation Internationale de la Francophonie est en vente sur le site de Circuit-Court

Documentaire, 52mn, France, 2010
Une coproduction: Circuit-Court / Cinémémoire / Histoire
Edition DVD: Circuit-Court / Organisation Internationale de la Francophonie
Réalisation: Claude Bossion / Agnès O’Martins
Films d’archives : Cinémémoire

© 2010 Circuit Court

download.pngdownload1.pngdownloada.jpgdownloadb.jpgdownloadc.jpg

9 décembre, 2008

Une idée de cadeau pour les fêtes de fin d’année

Classé sous Informations — Migas @ 23:22

50 ans de caméras françaises

Un livre signé Patrice Hervé Pont et Jean Loup Princelle, édité aux editions « Le Rêve ».
Une documentation et une iconographie exceptionnelle. Cet ouvrage est une réalisation de passionnés et un document précieux, indispensable à toutes les bibliothèques des collectionneurs et autres passionnés de cinéma.


couvcamfra1.png

 

Cette édition A4 de 144 pages couleurs, illustrée de plus de 450 photo, dessins, tableaux et reproductions, présente à travers 300 modèles un demi siècle de caméras françaises amateurs. Cinquante ans de créativité nationale qui éblouissent encore les collectionneurs du monde entier. Classés par ordre alphabétique vous découvrirez les précurseurs et l’ensemble des productions françaises, de la Pathé Baby de 1923 aux dernières Beaulieu des années soixante-dix… Compilation unique décrivant cette merveilleuse épopée, «50 ans de Caméras Françaises» est le résultat de plus de vingt années de recherches, de collectes, de compilations d’informations et de documents par les deux auteurs mais aussi le fruit de l’aide précieuse apportée par de nombreux collaborateurs-collectionneurs. Edité à seulement 500 exemplaires, numérotés et dédicacés par les auteurs, «50 ans de Caméras Françaises» sera rapidement aussi un «collector»

Réservez vite cet ouvrage, et retrouvez à la rencontre des « Cinglés du Cinéma » ou bien encore, en envoyant un chèque de 76 (Prix du livre 69 +7 de port – expédié en collissimo sous emballage blindé) à l’éditeur : Mme Chantal Muller, «LE REVE EDITION», 35 rue du marais de Châtillon, 45390-ONDREVILLE sur Essonne.
(site internet : lereveedition.com).
 
                                                          

Chantal Muller                                                           

LE REVE EDITION 

31 octobre, 2008

HELLBOY II

Classé sous Sorties cine — Migas @ 18:26

HELLBOY II **

De Guillermo del Toro

« Hellboy II, c’est avant tout du délire à la Ray Harryhausen. » (G. del Toro)

Hellboy est, à mon avis, le meilleur film tiré des comics de « super héros ».Guillermo del Toro se plie au genre tout en y ajoutant son humour, sa vision de la guerre et son esthétisme. Ce film est beau !

Hellboy II continue sur la voie du premier mais enrichi de l’expérience fabuleuse du « Labyrinthe de Pan ». Le film est beau lui aussi : les décors, les images, les monstres et autres elfes…

Hellboy II quitte un peu le genre comics pour accéder à un fantastique plus évident. Le film d’autre part, pour le plaisir des cinéphiles, accumule les références ou allusions. J’ai particulièrement aimé le prologue avec la bataille qui met en scène des sortes de marionnettes. J’ai cru qu’elle était l’œuvre de Jiri Barta, l’auteur de « Krysar mais elle a été entièrement réalisée en images de synthèses. Cette scène nous rappelle celle de la bataille, au début du Dracula de Coppola ou celle qui introduit le Seigneur des Anneaux. De la même façon, le marché aux trolls nous replonge dans la Guerre des étoiles etc.

Hellboy II est un film passionnant pour les amateurs de cinéma fantastique pour les fans de comics et tous ceux qui se sentent l’âme d’un enfant.

Une réussite !

ronperlmanhellboy21280w.jpg

Un rôle en rouge pour l’acteur Ron Perlman (superbe !)

Vu au VOX de Strasbourg (M.G.)

15 juin, 2008

KOMANEKO

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 22:53

KOMANEKO ***
Film d’animation japonais, réalisé par Goda Tsuneo en 2006.

Il ne s’agit pas vraiment d’une sortie ciné puisque le film n’a pas encore trouvé son distributeur français.

Image de prévisualisation YouTube

Komaneko est une petite chatte inventive qui s’amuse, entre autres, à faire des films de marionnettes, avec ses poupées ! Ses aventures sont réunies dans cinq épisodes.

KOMANEKO dans animation komaneko_picnic

Ce film d’animation a été présenté au cinéma Le Trianon de Romainville, dans le cadre du Festival des classes images. J’ai été totalement séduit, avec les spectateurs du Trianon et l’équipe du cinéma,  au complet, par ce p’tit bout de pellicule bourré d’émotion. Beaucoup de tendresse, de douceur et de finesse dans un film d’animation destiné en premier lieu aux tous jeunes.
Les poupées animées, en peluche, sont délicates et simples. Les films les mettent en scène sous deux formes : en trois dimensions et en deux, façon bas-relief. L’animation peut nous rappeler la série des « Chapi chapo ». Les histoires n’en sont pas vraiment, elles sont surtout des mises en scène de situations cocasses et pleines de fraicheur. Il y a là de l’humour, de l’émotion et, mine de rien, l’introdution vers mille thèmes passionnants : le cinéma amateur (référence au format super 8 mm), les machines et mécaniques « rétro » et attrayantes (machine à écrire, avions téléguidés), les valeurs comme l’amitié, la tolérance, la générosité…
les petits riens de la vie quotidienne des enfants, les émotions, les sentiments…

Je dirai, pour finir, que l’esthétique, « ouatée », sans être mièvre est très subtile, dans les coloris, la composition de l’image et les détails des décors et que la partition musicale est riche, entre la chansonnette et le rock, en passant par le blues et le jazz.

Un très joli spectacle cinématographique pour les tous petits, les plus grands et même les plus vieux.

Michel

 

 


12

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha