Cinéscopie

21 août, 2009

Inglorious Basterds

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:56

INGLORIOUS BASTERDS **

Personne d’autre que Tarantino n’aurait pu réaliser ce film. Prendre autant de libertés avec l’histoire de la seconde guerre mondiale, il faut le voir ! Un juif américain qui s’excuse en Italien en traversant une rangée d’un cinéma français bourré de nazis, il faut y croire ! Et ce n’est qu’un détail. L’assassinat de la clique de la totalité des dirigeants hitlériens, dont le chef lui-même, on pourrait se croire dans un film de Mel Brooks.
C’est là que notre réalisateur « chéri », Quentin Tarantino, est génial : il a décidé de faire un film de genre, du genre « film de guerre situé pendant la seconde guerre mondiale », pour s’amuser et il réussit à nous amuser avec du « n’importe quoi » et à nous y faire croire, le temps du spectacle. Le spectacle est complet. On y rit, on y pleure, on y est effrayé, écœuré par certaines scènes très violentes.Bref, ça marche, avec des héros qui sont peu recommandables et des méchants comme on n’en fait plus. Les gentils se réduisent au couple formé par la fugitive juive et le projectionniste noir.C’est bien un film de cinéphile (plutôt de cinéphage) pour cinéphiles ou cinéphages.
Du cinéma « mal poli » que je recommande vivement.
M.G.
Vu au Forum de Laon

 Brad Pitt, Christoph Walz, Diane Kruger, Eli Roth, Mélanie Laurent, Quentin Tarantino dans Inglourious Basterds (Affiche)

16 août, 2009

Sunshine Cleaning

Classé sous Sorties cine — Migas @ 12:34

SUNSHINE CLEANING *

Je ne sais trop que penser de ce petit film. Il se laisse regarder avec plaisir. L’histoire, les personnages, sont émouvants et nous balançons constamment du sourire aux larmes. Les acteurs sont épatants mais cela sent tout de même un peu la recette toute prête, une recette qui a fait le succès de Little Miss Sunshine de Jonathan Dayton. Les producteurs sont les mêmes et l’on retrouve l’excellent Alan Arkin dans son rôle de vieil homme un peu bourru.Disons-nous qu’il s’agit d’un petit film « indépendant » avec un scénario original et qu’il mérite notre sympathie.

 Alan Arkin, Amy Adams, Emily Blunt, Jason Spevack, Christine Jeffs dans Sunshine Cleaning (Photo)


M.G.
Vu au Forum de Laon

31 juillet, 2009

LA-HAUT

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:25

LA-HAUT**


Les studios PIXAR nous offrent un nouveau petit chef d’œuvre avec un film plein d’émotion de poésie et de tendresse.
C’est intelligent, drôle et passionnant. Les images, de synthèse, sont au maximum de ce que l’on peut en exiger actuellement, bien loin devant l’Age de glace et cie. Ainsi, le rendu des matières est remarquable, ainsi que l’ensemble des décors.
Les thèmes développés dans ce film et  les valeurs qu’il insuffle, mine de rien, devraient vous persuader d’emmener vos enfants le voir, de toute urgence.

Michel
Film vu au Forum de Laon

LA-HAUT dans animation

 dans Sorties cine

 

22 juillet, 2009

Brüno

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:33

Brüno**

Excellent que ce film très « incorrect ». Certes l’humour n’est pas fin, Le film n’est pas un chef d’oeuvre du cinéma comique mais quelle drôlerie ! Brüno rend absurde toutes les situations sérieuses et s’en prend à tout le monde. Le personnage qui ne rêve que de devenir une « star » universelle rassemble une grande partie des  aspirations de la jeunesse occidentale. Il est en réalité incapable de s’intégrer dans une quelconque communauté et il passe allègrement à la moulinette (de Jean-Christophe Averty) la communauté black, les chasseurs, les militaires, les gays, le monde de la télé, du show biz etc.
Ça ne plaira pas, c’est certain, mais moi, j’ai bien « rigolé » et j’ai repensé aux débuts de Woody Allen avec « Bananas », par exemple.

Michel
Film vu au Forum de Laon (il y avait 3 spectateurs dans la salle).

 Sacha Baron Cohen, Larry Charles dans Brüno (Photo)

18 juillet, 2009

Public ennemies

Classé sous Sorties cine — Migas @ 12:57

PUBLIC ENNEMIES

Ils sont beaux, ils ont un charme fou… Ils sont généreux et vivent dangereusement… On les aime et on pleure à la fin.
On en oublierait presque que cette histoire d’amour unit à une pauvre fille, un dangereux gangster, John Dillinger.
Certes, rien n’est jamais tout blanc ni tout noir et présenter les aspects séduisants d’une personne détestable ou vice versa me semble particulièrement intéressant. Michael Mann, le réalisateur du film l’avait parfaitement réussi dans l’admirable « Collatéral ». Ici c’est très contestable et l’on  sent la facilité pour ne pas dire la démagogie.
Ce qu’il reste du film : se laisse voir sans ennui, aucun, avec un irrésistible sentiment de néant teinté de roublardise, à la fin.
Michael Mann, un réalisateur surestimé ?
J’en suis totalement persuadé.

Public ennemies dans Sorties cine public%20ennemies%20poster

Michel
J’ai vu ce film au Forum de Laon
L’affiche est très belle.

30 juin, 2009

Etreintes brisées

Classé sous Sorties cine — Migas @ 22:07

ETREINTES BRISEES **

Le dernier film de Pedro Almodovar est un petit bijou. Je ne suis pas un inconditionnel du réalisateur ibérique et je suis allé voir son film par curiosité. C’est un film classique (au bon sens du terme) avec une belle histoire d’amour passionnel, romantique et dramatique. Tout est « beau », les images, la musique et les comédiens. On dirait parfois du Hitchcock, du Mankiewicz (musique de Bernard Hermann) difficile de ne pas penser à  »La Comtesse aux pieds nus ». C’est du « Hollywood revu par un espagnol » dans le meilleur du sens.A voir sans retenue.
Film vu à l’Espace des arts des Pavillons-sous-bois

Michel

 Penélope Cruz, Pedro Almodóvar dans Etreintes brisées (Affiche)

27 juin, 2009

Antichrist

Classé sous Sorties cine — Migas @ 10:53

ANTICHRIST
De Lars von Trier

Je ne comprends pas Lars von Trier. Mon entourage le vénère (enfin presque), j’essaie de comprendre et là, je suis allé voir son dernier film en me disant que je devais faire un effort.
Raté !
Je ne comprends toujours pas. Que nous raconte-t-il ? Une histoire d’un couple qui sombre dans le désespoir après la perte d’un enfant ? Non et heureusement car je ne serais pas allé le voir. Antichrist commence comme un poème précieux avec de très belles images et une situation improbable. La mort de l’enfant nous fait basculer dans le mélo sordide auquel il nous est difficile d’adhérer tant les personnages nous sont indifférents. Il est toujours douloureux de voir un chagrin (ici immense) sur les visages des autres mais la portée est moindre quand les gens nous sont inconnus !
Le film, ensuite, passe à l’analyse psy et là il devient un peu ridicule. Les éléments donnés par les conseillers n’offre pas la crédibilité peut-être recherchée par Lars von Trier. On « fricote » avec les films d’horreur (la cabane isolée dans la forêt), avec les « diableries » (collection d’images au grenier, animaux « maléfiques ») et avec le « gore ».
La femme aurait-elle conclu un pacte avec le démon ou bien, là je suis méchant, aurait-elle trahie la cause féminine ?
Tout cela, pour moi, ressemble à du « n’importe quoi » et j’en suis désolé car je passe probablement à côté de quelque chose.

Vu au Forum de Laon
Michel Gasqui

26 juin, 2009

Ponyo sur la falaise

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 15:02

PONYO SUR LA FALAISE **
Dessin animé de Hayao Miyazaki

Il existe un « univers Miyazaki » peuplé de gens « normaux », d’enfants en relation avec des mondes parallèles, d’animaux quotidiens ou étranges et de magiciens divers.
Le monde actuel, plutôt rassurant – intérieurs feutrés, personnages aimés et aimants – , est perturbé par des situations délicates qui permettent l’intrusion du surnaturel, peut-être comme échapatoire pour les enfants.
Ponyo reprend un peu l’histoire de La Petite sirène avec un personnage animal – le poisson rouge – qui rêve de devenir une petite fille.
C’est charmant, fin et intelligent, avec une approche écologique très japonaise du monde animal et de son environnement. Il n’y a pas de volonté moralisatrice, juste le désir de raconter une belle histoire teintée de merveilleux.
Comme toujours, les images sont belles, ornées de couleurs chatoyantes et accompagnées d’une musique riche et complexe qui « lorgne » sur Richard Wagner.

Vu au Forum de Laon.
Michel

jacket.jpg 

 

11 juin, 2009

Coraline

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:33

CORALINE ***

Une merveille ! Chef-d’oeuvre du cinéma d’animation, c’est peut-être le film le plus abouti de Henri Selick.


 Henry Selick dans Coraline (Photo)

Sur un scénario complexe et subtil, il s’agit à la fois d’une histoire actuelle, d’un conte et d’une nouvelle fantastique à la « Edgar Allan Poe ».
Coraline est un film gothique et un film surréaliste dans la lignée du film « Alice » de Jan Svankmajer, des oeuvres des frères Quay et de « The Sandman » de Paul Berry.
Coraline est un véritable film d’animation, avec une recherche sur le mouvement et sa reconstitution « non-réaliste ».
En effet, l’art de l’animation consiste à réinventer le mouvement qui permettra de donner de la vie à des dessins, des marionnettes ou des objets, dans le but de raconter une histoire ou de créer une mise en scène.
Henry Selick est un des rares créateur de films d’animation qui ne s’adresse pas aux enfants. Il crée des films, c’est tout ! Mais quels films !
« Coraline » est servi par une musique exceptionnelle et une équipe d’animateurs et de techniciens hors pairs.

Vu au Grand Rex de Paris.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Millénium

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:02

MILLENIUM *

Un bon pollar suédois : de l’Agatha Christie « hard ».
Le film possède la complexité et la finesse des enquêtes du célèbre auteur britannique doublées de la sauvagerie des serials killers du « Silence des agneaux », de « Seven » ou de « Zodiaque ».
Les personnages sont très « réussis »et remarquablement interprétés. Les images sont belles et précises.
La mise en scène est efficace.
Un plaisir à ne pas négliger.
Pour tous les amateurs de films policiers.
Vu à l’Espace des arts des Pavillons-sous-bois.

 

 Niels Arden Oplev dans Millénium, le film (Affiche)

1...678910...12

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha