Cinéscopie

29 novembre, 2009

Le Concert

Classé sous Sorties cine — Migas @ 22:16

LE CONCERT **

Film magnifique sensible, drôle et émouvant. Il s’agit là d’une grande réussite. Le scénario est formidable. On y retrouve la douce folie tzigane des films de Kusturika alliée à une critique intelligente de la période stalinienne consciente des contradictions entre un idéal dévoyé et une dictature de fer intolérable, tout cela éclairé à la lumière de la nouvelle dictature imposée par la maffia russe alliée au capitalisme occidental.
Le choix politique, le réalisateur l’a effectué à travers la musique et sa sublimation.
Les acteurs sont formidables.
Une réussite publique vraiment mérité.

M.G.
Vu au Forum de Laon.

Le Concert

22 novembre, 2009

L’Imaginarium du Dr Parnassus

Classé sous Sorties cine — Migas @ 21:00

L’IMAGINARIUM DU DOCTEUR PARNASSUS ***
Le dernier Terry Gillian est un pur chef d’oeuvre, un magnifique hommage au rêve et à l’imagination, un formidable pied de nez aux valeurs de notre société capitaliste, bref, un des films les plus subversifs de ces dernières années.


L'Imaginarium du Docteur Parnassus
L’Imaginarium du docteur Parnassus est aussi une nouvelle et magnifique version de Faust. dans laquelle le Diable (une version inquiétante, sortie en droite ligne de l’Opéra de Quatre sous de Bertolt Brecht, composée par Tom Waits) semble faire partie intégrante du monde merveilleux du Docteur qui possède toujours deux faces la lumineuse et la ténébreuse.

L'Imaginarium du Dr Parnassus dans Sorties cine imaginarium_of_doctor_parnassus_terry_gilliam_lily_cole_johnny_depp_heath_ledger_01 Le film de Gillian reprend le thème du rêve et de l’imaginaire déjà présent dans nombre de ses films comme « Time Bandits », « Les Aventures du Baron de Münchhausen », « Les Frères Grimm » ou « Tideland », et le magnifie avec des décors dignes des grands peintres surréalistes.
Un film à voir sans retenue.

M.G.
Vu au Forum de Laon

11 novembre, 2009

The Box

Classé sous Sorties cine — Migas @ 23:21

The Box **

Un film fantastique délicieusement rétro.
L’histoire se déroule dans les années 1970. Les décors, l’ambiance sont bien restitués (l’intérieur de la maison, avec notamment le papier peint, est saisissant de réalisme !).
Le scénario est digne des meilleurs de l’époque au cinéma et à la télévision.
Complexe, tarabiscoté même, il est réjouissant et les aspects dramatiques sont mis en valeur par une musique superbe.
On y croit car c’est fait avec talent et les acteurs sont tout à fait convaincants.
Il s’agit tout de même d’un film dramatique et bien que la morale soit facile, on se laisse prendre par les sentiments.
A voir.

Vu au Forum de Laon.
M.G.
 

The Box

Image de prévisualisation YouTube

7 novembre, 2009

MicMacs à Tire-larigot

Classé sous Sorties cine — Migas @ 22:59

MicMacs à Tire-larigot *

Jean-pierre Jeunet est un esthète. Il compose de merveilleuses images où le moindre détail a son importance. Le choix de ses décors est précis et soigné. Il sait utiliser les décors réels et les modeler pour qu’ils intègrent son univers visuel.
Cet univers, c’est celui des formidables « Delicatessen » et « Amélie Poulain » mais là, la maïonnaise ne prend pas : l’histoire est simpliste, la musique ne colle pas et les acteurs semblent sans arrêt interpréter des sketchs qui s’accumulent les uns aux autres.
Il reste le beau travail de mise en scène du cinéaste mais malheureusement, un arrière goût de déception.


Vu au Forum de Laon. M.G.

 Micmacs à tire-larigot

9 octobre, 2009

Rien de personnel

Classé sous Sorties cine — Migas @ 20:41

RIEN DE PERSONNEL **

Une belle réussite que ce film basé sur les méthodes de coaching en entreprise et le thème d’un plan de licenciement.
La complexité des rapports, les jeux de pouvoir et d’influence, les mensonges et l’hypocrisie sont parfaitement rendus par la structure complexe du film. Non seulement la même scène est présentée plusieurs fois, du point de vue de plusieurs personnages mais l’intrigue se dévoile au fur et à mesure du film grâce à un montage très habile.
Les acteurs sont tous magnifiques.

M.G.
Vu au Forum de Laon

Image de prévisualisation YouTube

26 septembre, 2009

Un Prophète

Classé sous Sorties cine — Migas @ 19:27

UN PROPHETE **Un grand film signé Jacques Audiard.
Beau et fort le film d’Audiard est d’abord un poème en hommage à une vie gâchée. L’histoire d’un pauvre gars qui a mal commencé sa vie et qui la finira mal inexorablement. C’est aussi l’histoire d’un enfant, d’un jeune un peu naïf qui devient un « homme dur »  capable de survivre quelques temps dans la jungle des villes. C’est aussi bien sûr une histoire de prison donc une histoire sordide, inhumaine sur un système carcéral hypocrite et honteux.

C’est remarquable à tous points de vue.

Vu au Forum de Laon

 Tahar Rahim, Jacques Audiard dans Un prophète (Photo)

 Adel Bencherif, Tahar Rahim, Jacques Audiard dans Un prophète (Photo)

 Tahar Rahim, Jacques Audiard dans Un prophète (Photo)

District 9

Classé sous Sorties cine — Migas @ 12:10

DISTRICT 9**

Un grand film de science-fiction !
Le thème de la concentration des aliens (arrivés malades, diminués, « paumés », sur la planète Terre) nous rappelle évidemment l’immigration massive actuelle des populations des pays les plus pauvres.
Dans District 9 les aliens sombrent dans les traffics les plus glauques et la délinquance règne sur le camp de concentration.
Tous les personnages sont détestables à l’exception de l’Alien qui tente de rejoindre le vaisseau et de son fils.
Les thèmes secondaires sont nombreux pour un scénario basique mais bien ficelé. L’intégration dans l’image, des aliens, aux côtés des humains est une réussite complète : on s’y croirait !
I s’agit, à mon avis, d’un film important.

Michel
Vu au Forum de Laon.

District 9 (Affiche)

12 septembre, 2009

Ultimate game

Classé sous Sorties cine — Migas @ 17:08

ULTIMATE GAME**

Un petit film bien « sympathique » pour les amateurs de science-fiction. Les jeux vidéos en constituent le thème principal avec la mégalomanie et la soumission des humains réduits à l’esclavage et si l’on y regarde bien, on en trouvera bien d’autres.
L’allusion aux  »SIMS » est évidente mais la crétinerie des personnages est rendue tragique par les manipulations sadiques qu’on leur inflige. 

Les scènes survoltées induites par les combats vidéo alternent avec des séquences plus « calmes ».
Ultimate game me fait penser à ces films de série B, des années « 50″ réalisés avec beaucoup d’intelligence et de talent.

Michel
Vu au Forum de Laon

Ultimate game dans Sorties cine

 

 

Panique au village

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 16:32

PANIQUE AU VILLAGE **

Ce film d’animation belge nous compte l’histoire d’un trio surréaliste constitué par Cheval, Indien et Cowboy. Les trois personnages constituent une famille pour le moins atypique qui va se retrouver embarquée dans une histoire abracadabrante ; mais pourrait-il en être autrement, avec ces lascars ?C’est très drôle, très fin et sacrément bien ficelé. L’animation des jouets est très subtile et rappelle la façon dont, enfants, nous manipulions ces étranges personnages cloués sur des socles.

L’amoureux d’animation traditionnelle que je suis est ici gâté. Le travail est remarquable.

Pour finir, signalons que le film est visible à tous les âges. Chacun y trouvera son plaisir.

M.G.
Vu à Paris
sortie prévue pour octobre 2009

Image de prévisualisation YouTube

 

30 août, 2009

Numero 9

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:39

NUMERO 9**

Un film sombre, très impressionnant qui appartient à l’univers de Tim Burton. Une athmosphère apocalyptique digne des films de science fiction, voire d’horreur où il est question de survie alors que tout a été détruit, ou presque. L’originalité, ici, est que les survivants ne sont pas des humains mais des sortes de poupées de chiffon bizaroïdes. Tous les ingrédients des films fantastiques, de l’angoisse à l’horreur en passant par la tension et le suspens ont été exploités. On reconnait là, le goût de Tim Burton pour la série B américaine.

Les décors sont fabuleux. Le travail sur les textures (on est dans la 3D numérique) est remarquable. Par contre les mouvements des personnages, comme dans tous les films réalisés de cette manière sont trop fluides et manquent d’imperfections. Par ailleurs les personnages humains sont toujours caricaturaux mais au mauvais sens du terme. l’animation sur ordinateur apporte indubitablement des améliorations sinon des spécificités intéressantes mais montre très rapidement ses limites. L’animation traditionnelle apporte une poésie et un charme inégalable. Les deux techniques ont leurs avantages. Continuons à les employer, toutes les deux.

Le film est signé Shane Acker et la musique, magnifique est naturellement de Danny Elfmann.

Vu au Forum de Laon
M.G.

 Shane Acker dans Numéro 9 (Affiche)

Image de prévisualisation YouTube

1...56789...12

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha