Cinéscopie

21 février, 2014

6ème Edition du Festival 8-9,5-16

Classé sous Informations — Migas @ 13:00

 fest 89516 2014 DEF

 

VENDREDI 28 MARS 2014
au CECAS/ESPACE DES ARTS
des PAVILLONS-SOUS-BOIS (93)

 

Vous pouvez télécharger le règlement
et la fiche d’inscription
ainsi que l’affiche et l’accès à la salle.
C’est ici :

 

fichier pdf Règlement 2014
fichier pdf Fiche d’inscription 2014
fichier pdf Affiche Fest. 2014
fichier pdf Accès à l’EDA

 

 

Déroulement prévu du Festival 2014 :

 

La sixième édition de notre Festival 8-9,5-16 se déroulera

le vendredi 28 mars 2014.

 

De 17H00 à 20H00, les gens qui le souhaitent pourront projeter des films de famille qu’ils n’ont plus l’occasion de voir faute de matériel pour les visionner.
Puis, à 20H30, nous passerons la « sélection officielle » jusqu’à …

 

La grande majorité des films seront projetés dans leurs formats d’origine. Nous y tenons pour plusieurs raisons :
1. La qualité de l’image est meilleure.
2. C’est notre principale originalité, en tant que festival.
3. Alors que nous assistons, impuissant à la disparition du cinéma argentique, c’est faire acte, non de résistance car la cause est perdue, mais de « désobéissance », si je puis dire !
4. Nous sommes amoureux du cinéma argentique, de la pellicule et du matériel qui l’accompagne.
Nous ferons cependant quelques exceptions en projetant quelques films en numérique, car nous ne pourrons faire autrement, pour voir des travaux ou des oeuvres particulièrement intéressants.
Mais cela restera exceptionnel.

 

A très bientôt Michel Gasqui

 

Pour découvrir la liste des films sélectionnés,
cliquer ici : http://cecascinescopie.unblog.fr/2014/01/29/au-programme-2/

 

 

Renseignements et inscriptions (Information and registration) :

Séverine Houy  – Tél : 01.41.55.12.80 espacedesarts@wanadoo.f
Michel
Gasqui – Tél : 03.23.53.25.81 michel.gasqui@orange.fr

FESTIVAL 8-9,5-16
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois, France.

Cinéscopie et Cinémathèque du Cinéma Amateur : 3 rue du Pot d’Etain, 02200 Soissons, France.
http://cecascinescopie.unblog.fr/

 

 

 

28 décembre, 2013

Paillard-Bolex Boolsky

Classé sous Informations — Migas @ 11:34

PAILLARD BOLEX BOOLSKY

Un ouvrage indispensable sur l’entreprise « mythique », publié aux éditions de la Thièle.

 

002

Thomas Perret, Roland Cosandey, Paillard – Bolex – Boolsky. La  caméra de Paillard & Cie SA. Le cinéma de Jacques Boolsky, 188 p., 77  ill. en quadrichromie, relié, 1 vidéogramme. Préface de Pascal  Broulis.

Editions de la  Thièle, CH-Yverdon-les-Bains, ISBN  978-2-8283-0044-9

CHFr 57.- + port.

Dès 1935 et pour une quarantaine d’années, la caméra Bolex 16 mm,  redessinée et produite par le fabricant suisse Paillard, s’est retrouvée, pour  ses qualités mécaniques et son choix d’optiques, entre les mains de cinéastes de  tous horizons, amateurs, professionnels, explorateurs, reporters,  artistes… Dans la première partie de Paillard Bolex Boolsky,  Thomas Perret décrit cette production industrielle et son cadre  économique à partir d’une riche documentation visuelle et des archives de la  maison Paillard.

Bolex est un nom rattaché à la personne de Jacques Boolsky  (1895-1962), un inventeur d’origine ukrainienne installé en Suisse durant  l’entre deux guerres, qui se lança dès le début des années 1920 dans le marché  émergeant du cinéma pour amateur, en 35 mm (Cinégraph Bol), puis en 16 mm (Bolex  de première génération).

Le deuxième volet de l’ouvrage, dû à Roland Cosandey, s’attache  pour la première fois à la production cinématographique de Boolsky, entre cinéma  privé et cinéma public, et cherche à dépasser l’opposition peu  opérante entre film amateur et film professionnel, si courante quand  il s’agit de décrire l’usage d’un format dit « substandard » comme le 16  mm.

Co-produit avec la Cinémathèque suisse, un  vidéogramme de huit films accompagne cette publication mise en page par  l’Atelier Cocchi, Lausanne. (R.C.)

 

Lien sur la soirée de présentation du  livre et du DVD à la  Cinémathèque suisse, le 29 octobre  2013 :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=pnNjsr8kmOQ

 Le site des Éditions de  la  Thièle :

 http://www.editions-thiele.com/

 

30 novembre, 2013

Georges Méliès

Classé sous Informations,Soirees cine — Migas @ 16:09

Georges Méliès magicien des couleurs

Samedi 7 décembre, 16h
Cinémathèque française, 51 rue de Bercy, Paris 12e
Salle Henri Langlois

Festival Toute la mémoire du monde

Projection exceptionnelle de films Méliès peints à la main,
restaurés par la Cinémathèque française et les Archives françaises du film

Séance présentée par Jacques Malthête
Boniment par le conteur Julien Tauber
Accompagnement au piano par Jacques Cambra

Download

L’Alchimiste Parafaragaramus ou La Cornue infernale, 1906

Le Merveilleux Éventail vivant, 1904

Le Raid de Paris – Monte-Carlo en automobile, 1905

Le Palais des Mille et une nuit, 1905

Le Voyage dans la Lune, 1902 (restitution de 1929)

La Légende de Rip van Vinkle, 1905, avec l’aimable autorisation de Marie-Hélène Leherrissey-Méliès


La copie du Voyage dans la Lune, teintée et retouchée au pinceau pour la soirée de gala donnée en l’honneur de Méliès le 16 décembre 1929, salle Pleyel, est une restauration des Archives françaises du film.

La Cinémathèque française remercie Madeleine Malthête-Méliès, qui a donné à notre institution de précieuses copies nitrate permettant de nouvelles restaurations, et Marie-Hélène Leherissey-Méliès, qui a permis la restauration de Rip van Vinkle

Photo : Le Raid Paris-Monte Carlo en automobile 1905 Cinémathèque française

 

24 novembre, 2013

Un livre sur le cinéma

Classé sous Arts et cinema,Informations — Migas @ 18:37

DU VIRTUEL AU REEL

Voici un roman où il est question de cinéma ; pas sur le cinéma mais avec le cinéma.
Il est écrit par Theze, jeune auteur de la région de Toulouse  qui en attendant, nous l’espérons, une édition en livre, nous propose son travail en lecture libre.
Pour reprendre ses mots :
Soyez curieux …

P1280766

Présentation de l’histoire :

 « Les films ont un pouvoir de transformation aussi bien sur les acteurs que sur les spectateurs. Tout dépend de la charge émotionnelle.« 

L’histoire :
Comment faire sortir ROY DUPUIS de SOI ?
Comment faire sortir cet acteur de moi ?
Il y est rentré si vite, il aura suffi d’un film…..
Un film et toute la mécanique de l’obsession et de la création s’est mise en marche.
L’observer, la comprendre et faire émerger : fragments, textes et prétextes pour changer le virtuel en réel.
Telle est l’expérience à laquelle se livre l’héroïne de cette auto fiction graphique…
C’est un roman fragmenté, une romance, une auto fiction, un questionnement sur le virtuel et le réel, sur le cinéma, sur la construction de la personnalité, sur l’enfance qui nous détermine, sur la cohérence.
Sur la rencontre virtuelle avec un acteur, sur la rencontre d’un pays : le Québec.
Il parle d’un film : J’ai serré la main du diable et de ses conséquences sur moi : spectateur.

Ce n’est pas un livre sur lui mais avec lui.
Roy Dupuis était un prétexte à mon texte.
R
ien de plus et mon côté romantique à fait le reste.

Petite PRÉSENTATION de L’Auteur :
Homo sapiens sapiens faber…
Romantique et rebelle… Chercheur de sens et de savoir… Peintre et écrivain… Scientophile et cinéphile…

Terez vit à côté de Toulouse, mais garde le désir d’aller un jour vivre au Québec.
Dans ce premier roman, elle offre un étourdissant mélange des genres, aux confins de l’imagination créatrice, mêlant avec passion, la littérature et le cinéma, la peinture et le fonctionnement de la nature humaine…

Pour découvrir « DU VIRTUEL AU REEL », rendez-vous ici : http://du-virtuel-au-reel.webnode.fr/

 

 

 

24 mai, 2013

Souscription

Classé sous Informations — Migas @ 11:09

Vous pouvez aider Frédéric Rolland à réaliser son projet :
LES AMOUREUX DE LA PELLICULE
Un film documentaire de 52 minutes sur les collectionneurs en cinéma.

Pour cela, rendez-vous sur le site :
http://www.kisskissbankbank.com/les-amoureux-de-la-pellicule?ref=search

 

Souscription dans Informations batfred

La genèse du projet

Ce film s’inscrit dans la continuité de ma thèse de doctorat en cinéma et audiovisuel soutenue, en 2009, sous le titre : Les collections privées de films de cinéma en supporteurs argentique en France. Étant moi même collectionneur de films et investit sur ce thème au niveau associatif et professionnel, il m’a semblé important de montrer l’existence même de ces inconditionnels de la pellicule et des projecteurs d’antan.

Depuis les années 1970, au fur et à mesure de l’évolution des technologies de diffusion, du développement des cinémathèques institutionnelles ou encore d’un cadre juridique de plus en plus hostile, ces confectionneurs ont été relégués à l’arrière-plan ce qui a aboutit à une méconnaissance de ces fonds patrimoniaux et a bridé l’accessibilité et le partage des collections.

Durant l’été 2011, j’ai rassemblé quelques images tournées au départ à d’autres fins et ai commencé à en tourner de nouvelles pour initier la production de ce documentaire. Pour diverses raisons le projet a été suspendu et redémarre pour sa phase finale avec cet appel pour une finalisation du tournage pour la fin de l’année 2013 et l’édition d’un Blu-Ray au plus tard au 1er trimestre 2014.

 

25 avril, 2013

La Lanterne magique

Classé sous Informations — Migas @ 15:23

Conférence du Conservatoire des techniques
Cinémathèque française
51 rue de Bercy Paris 12e
Vendredi 17 mai, 14h30

Projections et colportages, la lanterne magique au XVIIIe siècle
par Roger Gonin

Il y a quelques années, Roger Gonin découvrait en Auvergne un objet d’une rareté exceptionnelle : une lanterne magique de colporteur, avec dix plaques de verre peintes à la main. Cet appareil fragile, en bois et fer-blanc, à l’aspect modeste, est l’un des très rares témoins du métier de projectionniste ambulant. Certaines des plaques conservées, simples ou à système, peintes avec grande minutie, représentent des images de propagande pour Napoléon Bonaparte pendant le Consulat. D’autres résistent à une identification précise. Menant une véritable enquête policière, Roger Gonin est parti à la recherche des origines de cette machine. Comment se déroulait une séance de projection avec cet appareil ? Comment comprendre cette iconographie ? Qui était le colporteur de cette lanterne magique ? Tels seront les thèmes abordés à partir de cette lanterne magique émouvante, qui garde encore bien des secrets.

Roger Gonin est administrateur général au Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand depuis 1980 (Responsable pour la sélection internationale de la vidéothèque du Marché du film). Collectionneur, il est membre de la Magic Lantern Society et a conçu deux expositions sur la lanterne magique en 1998 au Musée des Beaux-Arts de Roger Quillot (Clermont-Ferrand) et en 2001 à la Bibliothèque Universitaire des Cézeaux.

La Lanterne magique dans Informations image003

Photographie : lanterne de colporteur, collection Roger Gonin en dépôt à la Cinémathèque française, photographie Roger Gonin

Plein tarif 4 € / tarif réduit 3 €/ Forfait Atout Prix et Carte CinEtudiant 2.5 € / Libre Pass Accès libre

9 mars, 2013

On n’arrête pas le progrès !

Classé sous Informations,Polemique,Salles de cinema — Migas @ 14:48

Voici une petite vidéo très convaincante où l’on voit quelques « cravatés » (ou assimilés) nous raser avec des propos creux sur l’avenir du cinéma et le projectionniste du cinéma Le Méliès de Montreuil nous passionner en nous parlant de sa profession (en voie de disparition) :

Image de prévisualisation YouTube

21 février, 2013

LES FILMS MUETS DE HAL ROACH

Classé sous Informations — Migas @ 19:17

Le nouveau livre de Georges D’Acunto est paru. Il s’agit de :

‘‘ Les Films Muets de Hal Roach. Le Centenaire du Slapstick. Filmographie de la période muette. (1913-1929) ’’

Rédacteur à Cinéscopie, Georges D’Acunto a déjà publié : « Dix filmographies du cinéma burlesque américain », « Les Trois premiers comiques français de chez Pathé » et « Mack Sennett le père du film comique américain ».

Pour un grand nombre de personnes Hal E. Roach est simplement le producteur des meilleures comédies de Laurel et Hardy ou, pour ceux plus informés, de celles des Our Gang.
Les cinéphiles reconnaissent que sa contribution au développement du film comique est très importante et non négligeable, quand on sait qu’il a lancé Harold Lloyd et bien d’autres stars du cinéma américain.
Hal E. Roach a été le concurrent le plus sérieux de Mack Sennett, à eux deux ils représentaient, au temps du muet, 75% de la production cinématographique américaine.
C’est une gageure pour moi, collectionneur mordu des anciens films burlesques, d’avoir osé essayer d’établir un essai de la filmographie de ce pionnier du rire, durant l’ère muette du cinéma.

Georges D’Acunto

 LES FILMS MUETS DE HAL ROACH dans Informations roach.

Pour les personnes qui désirent l’acquérir, veuillez consulter le catalogue du site suivant, afin de passer la commande:

 www.thebookedition.com   (onglet « Culture et société »)

 Le livre est vendu au prix de fabrication, il est imprimé sur  papier.

Format   21 x 29,7 cm, 249 pages,  prix 18,25 € (frais de port non compris).

Il est bon de noter qu’en ce qui concerne le paiement (carte de crédit ou autre moyen), le site est sécurisé.
C’est l’acheteur qui choisit le mode d’envoi qui lui convient (envoi lettre simple, colissimo ou chronopost).

7 janvier, 2013

35 MM

Classé sous Curiosite,Informations,Polemique,Salles de cinema — Migas @ 14:17

35 MM dans Curiosite tumblr_ksz19r5jrp1qzvwy1o1_500

THE NEW BEVERLY

La salle de cinéma de Quentin Tarantino, à Los Angeles, ne passe et ne passera que des films en 35 mm.
Qu’on se le dise !

7165 West Beverly Blvd.
Los Angeles, CA 90036

1812346_7_0505_le-realisateur-dans-son-cinema-the-new-beverly_1387db8bea38e6ea26867bd84e5ed06e dans Informations

http://www.newbevcinema.com/index.cfm

new-beverly-cinema dans Polemique

29 novembre, 2012

ERNEST CARTEAU AU TEMPS DES CINE-PALACES

Classé sous Informations — Migas @ 13:32

Le nouveau livre de Daniel Taillé
est maintenant en souscription.

 

Daniel Taillé est un écrivain né à Niort en 1957.
Ce cinéphile effectue depuis quelques années un travail d’historien sur le cinéma et plus particulièrement sur celui de son département : les Deux-Sèvres.
Passionné de cinéma, Daniel Taillé commence sa carrière par un travail de restauration des archives locales filmées de Niort Actualités (de 1922 à 1930), puis la restauration du film Jour de fête à Coulon réalisé en 1953.  Pendant la célébration du centenaire du cinéma, Daniel Taillé créé une exposition au sujet du film Les honneurs de la guerre réalisé par Jean Dewever 35 ans auparavant.
En 2000, il écrit son premier ouvrage Un siècle de spectacle cinématographique en Deux-Sèvres (1896-1995) (préfacé par Jean Dewever) avant de présenter deux nouvelles expositions en 2003, Il était une fois le Manège-Olympia et Simenon à l’écran.
Après un long travail de recherche, Daniel Taillé écrit en 2006 Léonce Perret Cinématographiste, une œuvre très complète sur la vie et la carrière du cinéaste Léonce Perret. Ce livre reçoit, dès sa sortie, le prix Pascal-Talon ; une récompense régionale décernée une fois par an pour une œuvre historique, culturelle ou artistique. Ce livre contient une préface de l’auteur, réalisateur et producteur Jacques Richard.
En 2008, il fait paraître la 1re époque de La saga des Clouzot et le cinéma, consacrée principalement aux deux oncles du futur cinéaste (Henri-Georges Clouzot) : Henri Clouzot, conservateur du musée Galliera et observateur de la vie cinématographique de 1920 à 1935, et Étienne Clouzot, critique cinéma au Journal de Genève de 1921 à 1924. La seconde époque, autour d’Henri-Georges et de Jean Clouzot (scénariste), est en préparation.
En 2009, paraît l’ouvrage L’Olympia-Palace : 100 ans de spectacle niortais, condensé visuel de la riche et éclectique histoire de cette salle de spectacle mythique niortaise.
(Article Wikipedia :http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Taill%C3%A9)

 

ERNEST CARTEAU AU TEMPS DES CINE-PALACES dans Informations taille
Document à télécharger :
fichier pdf Souscription Ernest Carteau

 

123

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha