Cinéscopie

11 juin, 2009

Coraline

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 21:33

CORALINE ***

Une merveille ! Chef-d’oeuvre du cinéma d’animation, c’est peut-être le film le plus abouti de Henri Selick.


 Henry Selick dans Coraline (Photo)

Sur un scénario complexe et subtil, il s’agit à la fois d’une histoire actuelle, d’un conte et d’une nouvelle fantastique à la « Edgar Allan Poe ».
Coraline est un film gothique et un film surréaliste dans la lignée du film « Alice » de Jan Svankmajer, des oeuvres des frères Quay et de « The Sandman » de Paul Berry.
Coraline est un véritable film d’animation, avec une recherche sur le mouvement et sa reconstitution « non-réaliste ».
En effet, l’art de l’animation consiste à réinventer le mouvement qui permettra de donner de la vie à des dessins, des marionnettes ou des objets, dans le but de raconter une histoire ou de créer une mise en scène.
Henry Selick est un des rares créateur de films d’animation qui ne s’adresse pas aux enfants. Il crée des films, c’est tout ! Mais quels films !
« Coraline » est servi par une musique exceptionnelle et une équipe d’animateurs et de techniciens hors pairs.

Vu au Grand Rex de Paris.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

15 mars, 2009

The Butterfly ball

Classé sous animation,Cinema dans la musique,Curiosite,Sorties cine — Migas @ 21:57

THE BUTTERFLY BALL

Suite à l’article sur John Halas, voici le dessin animé « The Butterfly ball ». La version vidéo fort médiocre (pour ne pas dire plus…) ne permettra que de donner une petite idée de la qualité du film.

Image de prévisualisation YouTube

 

26 janvier, 2009

Symphonie magique

Classé sous animation,Reprises cine — Migas @ 20:26

CINEMA 93 nous a proposé un programme signé :

JOHN HALASavec 6 courts métrages d’animations produits par John Halas.
Sur ces 6 films, il y a trois perles rares :

Snip an Snap, Top Dogs (6 mn, 1960)
L’histoire d’un jeune chien qui va découvrir les plaisirs d’un concours de beauté canine. Des personnages découpés dans du papier plié pour simuler le volume (rappel de l’origami japonais(e?)) ont animés dans des décors réels. Les images sont en noir & blanc et de toute beauté. Un bijou d’animation de volume.

Symphony Orchestra (8 mn, 1964)
Musiques classiques interprétées par des musiciens qui effectuent des démonstrations/gags liés à leurs différents instruments. De l’humour à l’anglaise dans un décor stylisé manière « 60″. Jouissif !


Butterfly Ball (4 mn, 1974)
Fabuleux dessin animé psychédélique. Les images et les couleurs sont merveilleuses ! On est dans l’esprit des Beatles mais à leurs côtés ! Un « grand pied » !


 photo383bis.jpg

Les 6 films de la Symphonie magique sont issus de la collection de films Halas and Batchelor. La société Halas and Batchelor Cartoons Films fut créée en Angleterre en 1940 et produisit environ 2000 films en 50 ans : documentaires, séries TV, expérimental, courts métrages d’animation…
En 1954, Animal Farm, adapté du livre de GeorgeOrwell, est le premier long métrage réalisé par le studio. La collaboration entre John Halas et Joy Batchelor permit l’éclosion de nombreux artistes de l’animation. (Cinéma 93)

15 juin, 2008

KOMANEKO

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 22:53

KOMANEKO ***
Film d’animation japonais, réalisé par Goda Tsuneo en 2006.

Il ne s’agit pas vraiment d’une sortie ciné puisque le film n’a pas encore trouvé son distributeur français.

Image de prévisualisation YouTube

Komaneko est une petite chatte inventive qui s’amuse, entre autres, à faire des films de marionnettes, avec ses poupées ! Ses aventures sont réunies dans cinq épisodes.

KOMANEKO dans animation komaneko_picnic

Ce film d’animation a été présenté au cinéma Le Trianon de Romainville, dans le cadre du Festival des classes images. J’ai été totalement séduit, avec les spectateurs du Trianon et l’équipe du cinéma,  au complet, par ce p’tit bout de pellicule bourré d’émotion. Beaucoup de tendresse, de douceur et de finesse dans un film d’animation destiné en premier lieu aux tous jeunes.
Les poupées animées, en peluche, sont délicates et simples. Les films les mettent en scène sous deux formes : en trois dimensions et en deux, façon bas-relief. L’animation peut nous rappeler la série des « Chapi chapo ». Les histoires n’en sont pas vraiment, elles sont surtout des mises en scène de situations cocasses et pleines de fraicheur. Il y a là de l’humour, de l’émotion et, mine de rien, l’introdution vers mille thèmes passionnants : le cinéma amateur (référence au format super 8 mm), les machines et mécaniques « rétro » et attrayantes (machine à écrire, avions téléguidés), les valeurs comme l’amitié, la tolérance, la générosité…
les petits riens de la vie quotidienne des enfants, les émotions, les sentiments…

Je dirai, pour finir, que l’esthétique, « ouatée », sans être mièvre est très subtile, dans les coloris, la composition de l’image et les détails des décors et que la partition musicale est riche, entre la chansonnette et le rock, en passant par le blues et le jazz.

Un très joli spectacle cinématographique pour les tous petits, les plus grands et même les plus vieux.

Michel

 

 


9 avril, 2008

Le Roi et l’Oiseau

Classé sous animation,Reprises cine — Migas @ 22:43

LE ROI ET L’OISEAU ****
De Paul Grimault

18362985w434hq80.jpg18818774w434hq801.jpg

Le dessin animé de Paul Grimault est un chef-d’oeuvre. D’autres s’en sont déjà aperçus. Je l’ai vu récemment dans une copie neuve restaurée, grâce au dispositif « Ecole et cinéma ». De nombreux enfants ont ainsi pu, eux aussi bénéficier de ce privilège.

Le Roi et l’Oiseau est une pure merveille, un bijou. Tout, dans ce film, est remarquable : la musique magnifique de Wojciech Kilar, les dessins superbes  et inégalés de Grimault, les dialogues brillants de Jacques Prévert etc.

L’animation, dont on parle rarement dans les films d’animation (justement) est extraordinaire. Très éloignée de celle des studios Disney, sa fluidité nous ramène vers la chorégraphie. Il s’agit là d’une spécificité de l’artiste.

Les voix qui doublent les personnages sont formidables et nous retrouvons avec un immense plaisir  Raymond Bussière, Hubert Deschamps, Roger Blin, Claude Piéplu et les autres…

Avec ce dessin animé, nous sommes dans la lignée des films dits « réalistes poétiques » de la « bande » à Prévert. S’il y a bien une particularité, une richesse incroyable du cinéma français, c’est dans cette école qui loin de se cantonner au septième art, représente tout simplement un des plus importants mouvements de la culture française.

Voir « Le Roi et l’oiseau » dans une copie 35 mm restaurée, sur grand écran, est aujourd’hui un plaisir inégalable.

23 mars, 2008

123 Léon !

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 17:17

1, 2, 3… Léon ! **

Un programme très réussi pour les enfants.

annonceleon.jpg

Celui-ci réunit 4 courts métrages d’animation. Le premier, « Chez Madame Poule », est un dessin animé réalisé en 2006 par Tali (production de l’ONF). Une histoire humoristique par le dessin et dans le propos. Il s’agit de deux poulets qui prennent des libertés avec l’autorité maternelle.

chezmadamepoule.jpg

Le second, « La Bouche cousue » présente une esthétique originale et torturée. Mais le propos, humoristique et simple, est compréhensible pour les enfants. Ce film d’animation de marionnettes a été réalisé en 1998 par Catherine Buffat et Jean-Luc Gréco (une production Folimage).

la20bouche20cousue.jpg

Le troisième film met en scène des dessins caricaturaux utilisants des traits tremblotants pour peindre une colère enfantine vengeresse qui prend des proportions étonnantes et violentes. Ce dessin animé, « Sientje », a été réalisé en 1997 par la hollandaise Christa Moesker.

sientje.jpg

Le dernier film donne son titre au programme, c’est 1,2,3…Léon !
Une animation en volume de 28 minutes réalisée en 2007 par Pierre-Luc Granjon et  Pascal Lenôtre (Folimage et l’ONF sont coproducteurs). Cette histoire, ce conte charmant baigne dans une ambiance moyen-âgeuse stylisée. Les références à la peinture, aux enluminures gothiques sont nombreuses mais une fraîcheur générale se dégage des décors et des personnages. Les couleurs sont très belles avec des tons chauds mis en valeur par une gamme de gris très étendue et quelques taches de bleu. Tout ceci est réalisé avec goût et une certaine préciosité.

lhiverdeleonlac.jpg

Un programme de grande qualité !

 

23 février, 2008

Les Trois brigands

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 18:05

LES TROIS BRIGANDS ***

De Hayo Freitag (Allemagne – 2007)

18839782w434hq80.jpg

Enfin un dessin animé pourvu d’un véritable scénario. Une histoire digne des contes classiques : une histoire morale avec des méchants qui deviennent des gentils d’autres qui semblent faire des choses pour les malheureux mais qui ne pensent qu’à eux. Les trois bandits vont être séduits par la gentillesse et la fraicheur de la petite orpheline Tiffany. Ils vont devenir des bienfaiteurs et construire avec les malheureux pensionnaires de l’orphelinat une société radieuse. L’auteur est Tomi ungerer qui a écrit et illustré de nombreux livres pour enfants, des livres intelligents qui ne méprisent pas leur public !

Image de prévisualisation YouTube

Le film « Les Trois brigands » est brillant. Le graphisme fidèle aux dessins d’origine est superbe. L’humour est présent avec les personnages mais aussi dans les détails discrets qui jalonnent les décors. Simple et non prétentieux, « Les Trois brigands » atteint le but : raconter une belle histoire aux enfants et aux « grands enfants ».

Le Site du film : http://www.lestroisbrigands-lefilm.com/

 

18835142w434hq80.jpg

Tomi Ungerer est un grand artiste. Son travail concerne de nombreux domaines des arts plastiques et son public est très varié. Je vous engage à visiter son site Internet :

http://www.exopuce.fr/tomi/c_accueil_f.htm

Par ailleurs, la ville de Strasbourg lui a consacré un musée :

Musée Tomi Ungerer : Villa Greiner | 2, avenue de la Marseillaise 67000 Strasbourg | tél. 03 69 06 37 27

22 février, 2008

Max & Co

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 8:44

Max & Co **

 

Max & Co

Image de prévisualisation YouTube

Reportez-vous à l’article paru dans « Cinéscopie n°7 (Septembre 2007), signé Roger Tizio.
Le film vaut surtout pour le magnifique travail sur les décors, les éclairages, la prise de vues et l’animation (conduite traditionnellement), tellement supérieure à l’animation sur ordinateur !

 

18 novembre, 2007

NOCTURNA

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 12:11

NOCTURNA °

Film d’animation réalisé par : Victor Maldonado, Adrian Garcia

 

18828576w434hq80.jpg

J’ai vu ce film, en avant-première, au cinéma des cinéastes, Place Clichy et après la projection, je me suis dit que je n’en parlerai pas. Je n’ai pas aimé et  par respect pour l’énorme travail demandé par la réalisation d’un film d’animation, j’ai pensé qu’il valait mieux garder le silence, dans ces cas là. Aujourd’hui que Nocturna est sur les écrans, je dois dire que le concensus dans l’accueil bienveillant accordé à la sortie du dessin animé me met de mauvaise humeur.
Ce film qui  lorgne du côté de Tim Burton et de Paul Grimault est un ratage complet. Le scénario, confus à souhait laisse deviner de longues heures de discussions laborieuses  – au moment de la construction du scénario – pour essayer de raccrocher les idées saugrenues les unes aux autres. Aucune poésie là-dedans, aucune fantaisie non plus mais j’y décèlerais une approche quelque peu méprisante de l’enfance. Cette approche est encore plus nette quand on se penche sur les dialogues. Nous sommes évidemment aux antipodes des textes de Prévert ! Là, on se rapproche d’une version, démagogique, du langage courant avec quelques parenthèses sensées nous offrir un peu de poésie… de pacotille.
Pour achever !, je dirai que les images sont médiocres, que les personnages, boursoufflés, sont laids et que le comble du mauvais goût est représenté par des étoiles – qui devraient sans doute nous émouvoir – dont l’esthétique « de série Z » laisse pantois !
Un film à éviter ou plutôt, évitez de le monter à vos enfants !

Michel

 

27 octobre, 2007

Jours d’hiver

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 19:57

JOURS D’HIVER ****
Kawamoto Kihachiro

18815783w434hq80.jpg

Ce film d’animation est une oeuvre collective : elle rassemble 36 très courts films d’animation réalisés par 30 artistes différents dans des techniques aussi diverses que la marionnette animée, les ombres chinoises, l’ordinateur, le pastel animé, la peinture sur verre, l’écran d’épingles etc.

18808327.jpg

Nous retrouvons des noms aussi prestigieux que Youri Norstein, Raoul servais, Alexandre Petrov et des animateurs japonais que je ne connais pas mais dont le talent immense se révèle ici avec clarté.

Le scénario du film relève pour nous de l’étrangeté. En effet, il s’agit d’un renku, série de Haikus poèmes japonais aujourd’hui connus des occidentaux, reliés les uns aux autres à la manière des cadavres exquis des surréalistes.

Les films naviguent entre le burlesque et une beauté poétique époustouflante, d’où une fascination por les images animées qui caressent nos sens.

18808325.jpg

L’oeuvre est suivie d’un documentaire sur les cinéastes qui ont participé à cette belle entreprise collective. Le « commentaire » est tout à fait intéressant mais je regrette qu’il soit ainsi accolé à l’oeuvre qui méritait bien d’être isolée. Un entracte aurait été le bienvenu !

A voir absolument, n’en déplaise aux « Cahiers du cinéma ».
Michel

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18743634&cfilm=55363.html

1234

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha