Cinéscopie

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 22 novembre 2011

22 novembre, 2011

Cinéma et vidéo numérique 7

Classé sous Polemique — Migas @ 16:54

Suite à la soirée
LE SUPER 8 FAIT SON CINÉMA,
dans la fantaisie documentaire de Rémy Batteault, « SUPER 8… MON AMOUR ! », la réflexion d’un technicien qui répare notamment les caméras super 8, a retenu mon attention.
Il expliquait comment l’image filmée est reproduite sur la pellicule argentique par une intervention directe de la lumière qu’elle renvoie créant à son tour une image « vivante » à l’effigie de celle d’origine. Le numérique est incapable de reproduire l’image réelle. La lumière n’intervient ni sur la bande ni sur le disque dur mais provoque des signaux codés qui créent un succédané d’image, produit virtuel à l’aspect troublant car sans vie. Ceci explique notamment les sensations de froideur métallique, de définition exagérément poussée, d’hyper présence, etc.
L’effet est particulièrement net dans les blancs purs qui n’existent ni dans la réalité ni en argentique mais bien en numérique.

à suivre…

M.G.

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha