Cinéscopie

11 avril, 2008

La Dernière séance

Classé sous Salles de cinema — Migas @ 19:24

La Dernière séance
Une émission télévisée de Gérard Jourd’hui présentée par Eddy Mitchell, diffusée sur FR3 du 19 janvier 1982 à 1998.
Dans le clip vidéo qui suit, la façade du cinéma est celle du Palace de Beaumont-sur-Oise et l’intérieur est celui du Trianon de Romainville.

Image de prévisualisation YouTube

letrianon001.jpg

800pxpalacecinc3a9mabeaumont.jpg

La programmation : http://www.mitchell-city.com/menuseance/menuderniereseance.htm

La chanson :
Paroles: Claude Moine. Musique: Pierre Papadiamondis   1977
© Eddy Mitchell

Image de prévisualisation YouTube

La lumièr’ revient déjà
Et le film est terminé
Je réveille mon voisin
Il dort comme un nouveau-né
Je relèv’ mon strapontin
J’ai une envie de bailler
C’était la dernièr’ séquence
C’était la dernière séance
Et le rideau sur l’écran est tombé

La photo sur le mot fin
Peut fair’ sourire ou pleurer
Mais je connais le destin
D’un cinéma de quartier
Il finira en garage
En building supermarché
Il n’a plus aucune chance
C’était sa dernière séance
Et le rideau sur l’écran est tombé

{Refrain1:}
Bye Bye les héros que j’aimais
L’entr’ acte es terminé
Bye Bye rendez-vous à jamais
Mes chocolats glacés, glacés

J’allais rue des solitaires
A l’école de mon quartier
A cinq heures j’étais sorti
Mon père venait me chercher
On voyait Gary Cooper
Qui défendait l’opprimé
C’était vraiment bien l’enfance
Mais c’est la dernière séquence
Et le rideau sur l’écran est tombé

{Refrain2:}
Bye bye les fill’s qui tremblaient
Pour les jeunes premiers
Bye bye Rendez-vous à jamais
Mes chocolats glacés, glacés.

La lumière s’éteint déjà
La salle est vide à pleurer
Mon voisin détend ses bras
Il s’en va boire un café
Un vieux pleure dans un coin
Son cinéma est ferm,
C’était sa dernière séquence
C’était sa dernière séance
Et le rideau sur l’écran est tombé

9 avril, 2008

Le Roi et l’Oiseau

Classé sous animation,Reprises cine — Migas @ 22:43

LE ROI ET L’OISEAU ****
De Paul Grimault

18362985w434hq80.jpg18818774w434hq801.jpg

Le dessin animé de Paul Grimault est un chef-d’oeuvre. D’autres s’en sont déjà aperçus. Je l’ai vu récemment dans une copie neuve restaurée, grâce au dispositif « Ecole et cinéma ». De nombreux enfants ont ainsi pu, eux aussi bénéficier de ce privilège.

Le Roi et l’Oiseau est une pure merveille, un bijou. Tout, dans ce film, est remarquable : la musique magnifique de Wojciech Kilar, les dessins superbes  et inégalés de Grimault, les dialogues brillants de Jacques Prévert etc.

L’animation, dont on parle rarement dans les films d’animation (justement) est extraordinaire. Très éloignée de celle des studios Disney, sa fluidité nous ramène vers la chorégraphie. Il s’agit là d’une spécificité de l’artiste.

Les voix qui doublent les personnages sont formidables et nous retrouvons avec un immense plaisir  Raymond Bussière, Hubert Deschamps, Roger Blin, Claude Piéplu et les autres…

Avec ce dessin animé, nous sommes dans la lignée des films dits « réalistes poétiques » de la « bande » à Prévert. S’il y a bien une particularité, une richesse incroyable du cinéma français, c’est dans cette école qui loin de se cantonner au septième art, représente tout simplement un des plus importants mouvements de la culture française.

Voir « Le Roi et l’oiseau » dans une copie 35 mm restaurée, sur grand écran, est aujourd’hui un plaisir inégalable.

No Country for old men

Classé sous Sorties cine — Migas @ 22:02

NO COUNTRY FOR OLD MEN ***

des frères COEN

18832619w434hq80.jpg

Ce film des frères Coen est un film de série noire, un véritable policier, sombre, glauque et violent. Une histoire banale, si on peut dire, de traffic de drogue. Le point de départ du thème n’est pas primordial car il est surtout question, comme dans d’autres excellents films américains récents, de perte de repères, de mémoire et de valeurs. L’excellent policier interprété magnifiquement par Tommy Lee Jones est en complet décallage avec ce que deviennent les Etats Unis d’Amérique et le monde en général. Dans le combat mené contre le banditisme, nos anciens ne s’y retrouve plus, face à la démesure et à l’ultra violence gratuite. Pas question ici d’autodéfense mais tout simplement de la disparition d’un monde, du monde humain peut-être, tout simplement.

Un film magnifique des frères Coen, une interprétation formidable des acteurs dont une performance singulière de tueur psychopathe par Javier Bardem, acteur espagnol doté d’une extraordinaire présence.

 

 

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha