Cinéscopie

8 janvier, 2008

It’s a free world !

Classé sous Sorties cine — Migas @ 0:18

It’s a free world ! ***

by Ken Loach

18831397w434hq80.jpg18816675w434hq80.jpg

Ken Loach, Régulier et fidèle à ses positions, nous offre un nouveau message politique. Le message en question est un film, remarquable, tant du point de vue de l’analyse et de la démonstration que de l’esthétique. It’s a free world est une oeuvre brechtienne pour ne pas dire marxiste. J’ai revu, récemment, un petit court métrage d’Yves Allégret, Prix et profits (La Pomme de terre), réalisé avec l’aide des frères Prévert, qui tenta d’expliquer un des principes fondamentaux du système capitaliste en analysant la chaîne de production. Le film de Loach est dans la lignée de celui-ci, en mettant en évidence les mécanismes du marché du travail. L’excellente idée du cinéaste est d’avoir présenté son histoire du point de vue de la directrice d’agence d’intérim et non de celui des ouvriers immigrés, donc, du point de vue des exploiteurs et non des exploités. Utilisant ainsi, la distanciation brechtienne, il ne joue pas sur la corde sensible et permet de prendre en compte le statut des ouvriers de manière objective et non subjective. L’exploitation réservée à ces immigrés est montrée dans toute sa dimension d’inexorabilité liée à la loi du marché, celle du profit. La force du film de Loach est de ne pas juger la jeune patronne qui, bien qu’agissant de manière odieuse avec les ouvriers, n’en est pas moins humaine et attachante par certains côtés. La patronne n’est pas une richissime femme d’affaires. Elle peine pour y arriver mais accepte de jouer le jeu du système capitaliste et en cela, elle doit appliquer les règles du jeu. Nul machiavélisme là-dedans, juste une loi implacable.

Le style de Ken Loach est magnifique, simple, approprié. Pas d’effets superflus, pas d’esbroufe. Merci Ken Loach pour tous vos beaux films qui nous donnent de l’espoir.

M. Gasqui

Image de prévisualisation YouTube

2 Réponses à “It’s a free world !”

  1. Laura dit :

    Les négrières, les marchandes de viandes etc… dans cette relation triangulaire (Exploiteur/Exploité & entreprise utilisatrice) tout ce petit monde contribue au système sauf que le produit c’est l’homme et c’est là où réside toute l’ambiguité. Le scénario n’est pas méchant puisque le process démontré se pratique naturellement dans les systèmes pyramidaux des grands groupes oeuvrant en premier ou second marché boursier.
    Rien de surprenant pour celui qui connait le système, seulement personne en parle sous couverts de techniques commerciales irréprochabes, de contrats nationaux négociés à coups de rétrocession en BP€ (bon participation euros) annuels soit un pourcentage du chiffre d’affaires engendré par la main d’euvre (irrégulière comprise) et en parfaite adéquation avec la législation du travail !
    Une ex professionnelle…

    Dernière publication sur Festival 8-9,5-16 : EDITION 2015

  2. mulmann dit :

    Réflexion par rapport à l’humanité du personnage féminin… Ken Loach est suffisamment fin pour avancer avec des escarpins et pas avec des gros sabots, son personnage n’est donc pas une brute épaisse mais une belle jeune femme sexy, avec un enfant mignon, une amie avisée, des parents sensibles et intelligents… Elle galère et donc veut s’en sortir par tous les moyens, et on s’rait prêt à tout lui pardonner tellement elle y met d’énergie.
    Mais je ne pense pas que Ken Loach soutienne tant que ça son personnage. Il nous égare plutôt, nous ramollit le cerveau avec notre empathie naturelle pour… les femmes, mères célibataires, et en galère.
    Son message me semble devoir être lu à contrario : c’est pas parce qu’on est belle et qu’on est entourés de gens bien qu’on est quelqu’un de bien. Cette femme porte des coups mortels à ses victimes, avec ou sans talon aiguille, c’est une véritable killeuse… Pour ma part, j’ai eu beaucoup de mal à la suivre dans ses plans tordus, mais bon, je l’ai fait, puisque le réalisateur ne m’a pas laissé le choix. Dans le film, les personnages qui l’entourent ont la possiblité de ne pas la suivre, et ils le font!

Laisser un commentaire

Videosdefilms |
افلا... |
GHOST DIVX |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | cyril mennegun
| film et serie en streaming
| ningyou kareha