Cinéscopie

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2007

30 octobre, 2007

L’Argent de poche

Classé sous Reprises cine — Migas @ 10:09

L’ARGENT DE POCHE ***
De François Truffaut
1976

 argentdepoche1976.gif

L’argent de poche c’est celui que l’on donne aux enfants, c’est celui que l’on gagne en effectuant des petits travaux, c’est celui que l’on se procure par des petits traffics, que l’on trouve où que l’on vole quand on n’en a pas. L’argent de poche, c’est celui qui va permettre aux enfants d’aller au cinéma, à Patrick d’acheter des roses pour madame Riffle etc.
L’argent de poche, c’est un petit pas vers la liberté des enfants ou un petit pas en direction du monde des adultes.

J’ai revu ce film, sur grand écran, dans le cadre du dispositif « école et cinéma ». Il « fonctionne » à merveille, le public enfantin est conquis, les adultes aussi.
La structure du film qui fait s’entrecroiser de multiples histoires anecdotiques ou sérieuses, drôles et dramatiques est la meilleure représentation de la vie, le lien étant la générosité et la sensibilité du réalisateur.

Le travail de François Truffaut fait constamment référence à Alfred Hitchcock, le maître du suspens, pour un film qui n’a rien d’un « policier ». La meilleure démonstration étant sans doute la scène où le petit Grégory tombe de la fenêtre de son appartement. La situation dramatique est amenée doucement logiquement et la tension monte peu à peu sur un moment parsemé d’indices inquiétants.

A noter :
. La  très belle musique de Maurice Jaubert est utilisée merveilleusement et de manière très respectueuse par François Truffaut.
. Toujours à la manière d’Hitchcock, Truffaut apparaît furtivement au début du film.
. Eva Truffaut, la fille du réalisateur tient un petit rôle : une des deux copines, dans la salle de cinéma.

L’Argent de poche : un film à redécouvrir, sur grand écran.

Michel

Ciné.trucs : une page « école et cinéma » à consulter :

http://www.gros-plan.org/cine_trucs/archives/L’argent_de_poche/argent_poche.htm

Image de prévisualisation YouTube

27 octobre, 2007

Jours d’hiver

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 19:57

JOURS D’HIVER ****
Kawamoto Kihachiro

18815783w434hq80.jpg

Ce film d’animation est une oeuvre collective : elle rassemble 36 très courts films d’animation réalisés par 30 artistes différents dans des techniques aussi diverses que la marionnette animée, les ombres chinoises, l’ordinateur, le pastel animé, la peinture sur verre, l’écran d’épingles etc.

18808327.jpg

Nous retrouvons des noms aussi prestigieux que Youri Norstein, Raoul servais, Alexandre Petrov et des animateurs japonais que je ne connais pas mais dont le talent immense se révèle ici avec clarté.

Le scénario du film relève pour nous de l’étrangeté. En effet, il s’agit d’un renku, série de Haikus poèmes japonais aujourd’hui connus des occidentaux, reliés les uns aux autres à la manière des cadavres exquis des surréalistes.

Les films naviguent entre le burlesque et une beauté poétique époustouflante, d’où une fascination por les images animées qui caressent nos sens.

18808325.jpg

L’oeuvre est suivie d’un documentaire sur les cinéastes qui ont participé à cette belle entreprise collective. Le « commentaire » est tout à fait intéressant mais je regrette qu’il soit ainsi accolé à l’oeuvre qui méritait bien d’être isolée. Un entracte aurait été le bienvenu !

A voir absolument, n’en déplaise aux « Cahiers du cinéma ».
Michel

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18743634&cfilm=55363.html

Sicko

Classé sous Sorties cine — Migas @ 19:45

SICKO***
de Michael Moore

Michael Moore est un grand manipulateur d’images mais il s’agit là, de ma part, d’un compliment. Sorte de Robin des bois des cinéastes, il s’acharne à défendre les pauvres et les déhérités à moins que ce ne soient, les damnés de la terre !?
Chacun de ses films est un « film de propagande », chargé de défendre une cause, de dénoncer une situation scandaleuse. Pour effectuer sa démonstration, il utilise toutes les ressources filmiques possibles : extraits d’actualités, extraits de films de fictions hors contexte, interviews, « performances de prises de vues provocatrices » et, en grand alchimiste de l’image, il monte ses images avec une maîtrise formidable. Car Michael Moore est avant tout un excellent cinéaste.
Le thème de Sicko c’est la mainmise des grandes sociétés d’assurance sur le système de santé américain, des sociétés dont l’unique objectif est de faire un maximum de bénéfices, donc de dispenser un minimum de soins médicaux. Le moment fort du film, le plus provocateur, est celui ou Michel Moore tente de faire soigner des anciens aides bénévoles du 11 septembre 2001 – atteints de graves troubles respiratoires notamment  – auprès des médecins chargés de soigner, gratuitement, les criminels d’Al Qaïda emprisonnés à Guantanamo, réputés pour être les meilleurs médecins des USA. Après l’échec de sa tentative, les malades sont accueillis à bras ouverts par les médecins cubains qui leur dispensent des soins auxquels ils n’ont jamais eu droit dans leur propre pays. Le comble de la honte…

Chaque film de Michael Moore représente un peu d’espoir dans un monde désespérant.

Michel

Image de prévisualisation YouTube

24 octobre, 2007

Sortie ciné

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 9:35

Les Rois de la glisse **
Réalisé par Ash Brannon, Chris Buck

Je ne suis pas amateur de sport, loin de là. La planche à voile m’indiffère au plus haut
point et je suis allé voir ce dessin animé, pratiquement persuadé que j’allais m’ennuyer ferme. Et bien j’ai été très agréablement surpris de découvrir un film familial de très bonne qualité, très humoristique. Le sport est ici présenté d’une manière plutôt sympathique, dans le cadre du dépassement de soi et du plaisir de l’effort. L’esprit de compétition est replacé à sa juste valeur et l’acharnement à vaincre, à être le premier, le meilleur, est ridiculisé. L’humour se situe à différents niveaux, en direction des enfants et des adultes avec une référence appuyée à Woody Allen. Les interviews et les extraits de « films anciens » ou « amateurs »sont excellents et très drôles.
Un  moment de distraction bien agréable !
Michel

18811363w434hq80.jpg

20 octobre, 2007

Films pour jeune public (et les autres)

Classé sous animation,Reprises cine — Migas @ 20:08

18384969.jpg

LE DIRIGEABLE VOLE  ****
Karel Zeman
1967

Encore un petit chef d’oeuvre du grand cinéaste tchèque Karel Zeman. C’est toujours une chance exceptionnelle de pouvoir voir ou revoir ces films sur grand écran et dans des copies impeccables.
Le Dirigeable volé est tiré du roman de Jules Vernes « Deux ans de vacances ». Cinq jeunes garçons, à l’occasion d’une exposition sur la technique, en 1891 à Prague, montent dans un dirigeable et s’envolent pour une aventure fantastique pleine d’humour. Pour la fraicheur et l’invention, nous sommes dans du Méliès – paternité dont se revendiquait volontiers Karel Zeman -, pour l’aventure et le goût des inventions, Jules vernes est respecté. L’humour omni présent me semble caractéristique d’un humour tchèque dans la lignée du brave soldat Chveik. L’esthétique du film est splendide, dans le style des « Aventures fantastiques » – images « vivantes » alliées aux gravures que l’on trouve dans les éditions Hetzel. Le film n’est pas en noir et blanc, ce qui ne signifie pas qu’il est en couleur – dans le sens habituel-, mais qu’il est avec des couleurs, avec des teintures, avec des couleurs apposées comme on procédait au temps des films muets : coloriage au pinceau ou au pochoir et teintures appliquées sur la pellicule.
Le dirigeable volé est un petit bijou une émeraude qu’ apparemment tout le monde n’est pas capable d’apprécier comme ce gros beauf en sortant du cinéma qui se vantait d’avoir bien dormi ! Je lui ai répondu !

Michel !

18384987.jpg

Image de prévisualisation YouTube

 

 

17 octobre, 2007

Actrices et acteurs d’avant guerre

Classé sous Albums — Migas @ 16:24
Actrices et acteurs davant guerre
Album : Actrices et acteurs d'avant guerre

15 images
Voir l'album

Sorties récentes

Classé sous animation,Sorties cine — Migas @ 7:43

Persépolis ****
de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud.
On a dit grand bien de ce film et il n’est pas utile de rajouter trop de commentaires qui seraient des redites. Pour ma part, je tenais tout de même à préciser, qu’en plus d’être un chef d’oeuvre cinématographique, Persépolis est une « oeuvre citoyenne remarquable ». Un film politique d’une grande lucidité, une vision éclairée d’un peuple et de son pays, un discours progressiste sans concession sur le port du voile magnifié par un graphisme d’une grande élégance. Je pense qu’un tel film devrait être projeté dans les collèges et lycées , à l’instar de Nuit et brouillard d’Alain Resnais.

Michel.

18761632w434h1.gif

 

Image de prévisualisation YouTube

16 octobre, 2007

AU COMMENCEMENT …

Classé sous Histoire — Migas @ 22:26

AU COMMENCEMENT ... dans Histoire


Il y eut Platon :
Platon décrit – dans « La République VII » – la condition humaine sous le rapport de la culture et de l’inculture. En même temps, il donne une description de ce qui deviendra la base du cinéma tel qu’on le conçoit aujourd’hui.

« Le Mythe de la caverne » 

… « Représente-toi des hommes, dit-il, qui vivent dans une sorte de demeure souterraine en forme de caverne, possédant, le long de la caverne, une entrée qui s’ouvre largement du côté du jour : à l’intérieur de cette demeure – des hommes – sont, depuis leur enfance, enchaînés par les jambes et par le cou, face au mur, en sorte qu’ils restent à la même place, ne voient que ce qui est en avant d’eux, incapables d’autre part, en raison de la chaîne qui tient leur tête, de la tourner circulairement. Quant à la lumière, elle leur vient du feu qui brûle en arrière d’eux, vers le haut et loin. Or, entre ce feu et les prisonniers, imagine la montée d’une route, en travers de laquelle il faut se représenter… Tout ce qui passe devant l’ouverture devient une transformation de la nature même. Leur réalité (pour les hommes enchaînés) est tout ce qui est projeté sur le mur où, parfois, des animaux de toutes sortes et des hommes passent en projetant leurs ombres sur la cloison en face des hommes enchaînés. »


 

 

LA REVUE DES AMATEURS DE CINEMA

Classé sous Presentation — Migas @ 20:01

cinscopielogo.jpg

 

Attention : ce Blog est en cours de déménagement !
Nouvelle adresse : http://cinescopie.blogspot.fr/

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce blog est un portail pour la revue Cinéscopie :
Le contenu n’est pas le même et, en principe, les articles de la revue n’apparaîteront pas ici.

La revue Cinéscopie est une revue trimestrielle qui s’adresse aux amateurs de cinéma : cinéphiles et cinéphages, collectionneurs, cinéastes amateurs et autres curieux.

Vous y trouverez des rubriques sur : l’histoire du cinéma, le patrimoine cinématographique, les projecteurs et caméras, l’actualité, les sorties DVD, des reportages, des portraits de collectionneurs, etc.

Des petites annonces gratuites sont proposées aux abonnés. Un almanach annuel répertorie les bonnes adresses.

Cinéscopie est vendue sur abonnement : 42 euros (à l’ordre de Cinéscopie), payable en quatre chèques si vous le désirez, à adresser à Robert Guénet, 131 Boulevard Maurice Berteaux, 95130 Franconville -
robertguenet@orange.fr

BULLETIN D’ABONNEMENT : fichier pdfBulletin d’abonnement 2014

Rédaction : michel.gasqui@orange.fr

Les opinions exprimées dans les articles sont de la responsabilité de leurs auteurs. Elles ne représentent pas l’expression de le rédaction. Ce blog accueillera toutes les idées dans la mesure où elles respecteront les lois et les individus.

CINESCOPIE N°35 EST PARU

 

 

 Cinéscopie n°35

 

 Sommaire : fichier pdf 3 ours n°35

 

EN 2014, ABONNEZ-VOUS

A LA REVUE CINÉSCOPIE :

42 euros pour quatre numéros,
gratuit si vous faîtes abonner quelqu’un d’autre avec vous.
Téléchargez le fichier pdfBulletin d’abonnement 2014
Quelques bonnes raisons de s’abonner à Cinéscopie :
Vous y trouverez des articles de fond  cinéphiliques, des articles techniques
sur le matériel argentique, des informations diverses et variées, des bonnes adresses
dans un almanach annuel.
Vous pourrez passer gratuitement vos petites annonces et participer à la revue
en proposant vos articles.
Parallèlement à la revue, Cinéscopie soutient le cinéma amateur et notamment
le format super 8 mm en organisant un festival annuel de films amateurs (le Festival 8-9,5-16 :
http://cecascinescopie.unblog.fr/) et en ayant fondé la Cinémathèque du Cinéma Amateur ( http://cinemathequeducinemaamateur.unblog.fr/ ).

 

14 octobre, 2007

Couvertures de Cinéscopie

Classé sous Albums — Migas @ 17:59
Couvertures de Cinéscopie
Album : Couvertures de Cinéscopie

35 images
Voir l'album
12

Videosdefilms |
Videosdefilms |
افلا... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | film et serie en streaming
| film et serie en streaming
| ningyou kareha