Cinéscopie

16 octobre, 2007

LA REVUE DES AMATEURS DE CINEMA

Classé dans  Presentation — Migas @ 20:01

cinscopielogo.jpg

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Ce blog est un portail pour la revue Cinéscopie :
Le contenu n’est pas le même et, en principe, les articles de la revue n’apparaîteront pas ici.

La revue Cinéscopie est une revue trimestrielle qui s’adresse aux amateurs de cinéma : cinéphiles et cinéphages, collectionneurs, cinéastes amateurs et autres curieux.

Vous y trouverez des rubriques sur : l’histoire du cinéma, le patrimoine cinématographique, les projecteurs et caméras, l’actualité, les sorties DVD, des reportages, des portraits de collectionneurs, etc.

Des petites annonces gratuites sont proposées aux abonnés. Un almanach annuel répertorie les bonnes adresses.

Cinéscopie est vendue sur abonnement : 42 euros (à l’ordre de Cinéscopie), payable en quatre chèques si vous le désirez, à adresser à Robert Guénet, 131 Boulevard Maurice Berteaux, 95130 Franconville -
robertguenet@orange.fr

BULLETIN D’ABONNEMENT : fichier pdfBulletin d’abonnement 2014

Rédaction : michel.gasqui@orange.fr

Les opinions exprimées dans les articles sont de la responsabilité de leurs auteurs. Elles ne représentent pas l’expression de le rédaction. Ce blog accueillera toutes les idées dans la mesure où elles respecteront les lois et les individus.

CINESCOPIE N°33 EST PARU

couverture 33

 

 Sommaire : fichier pdf ours n°33

 

 

EN 2014, ABONNEZ-VOUS

A LA REVUE CINÉSCOPIE :

42 euros pour quatre numéros,
gratuit si vous faîtes abonner quelqu’un d’autre avec vous.
Téléchargez le fichier pdfBulletin d’abonnement 2014
Quelques bonnes raisons de s’abonner à Cinéscopie :
Vous y trouverez des articles de fond  cinéphiliques, des articles techniques
sur le matériel argentique, des informations diverses et variées, des bonnes adresses
dans un almanach annuel.
Vous pourrez passer gratuitement vos petites annonces et participer à la revue
en proposant vos articles.
Parallèlement à la revue, Cinéscopie soutient le cinéma amateur et notamment
le format super 8 mm en organisant un festival annuel de films amateurs (le Festival 8-9,5-16 :
http://cecascinescopie.unblog.fr/) et en ayant fondé la Cinémathèque du Cinéma Amateur ( http://cinemathequeducinemaamateur.unblog.fr/ ).

 

23 mars, 2014

Une aussi longue absence

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:31

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

Une aussi longue absence - Henri Colpi - (1961)

Chanson: « Trois petites notes de musique » par Cora Vaucaire.

Image de prévisualisation YouTube

 

 

L’Île nue

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:25

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

L’ÎLE NUE - Kaneto Shindo - (1960)

 Musique de  Hikaru Hayashi 

Image de prévisualisation YouTube

L’Aventure de Mme Muir

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:17

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

L’Aventure De Mme Muir - Joseph L. Mankiewicz - (1947)

 Musique de Bernard Herrmann

Image de prévisualisation YouTube

21 mars, 2014

The Grand Budapest Hotel

Classé dans  Non classé,Sorties cine — Migas @ 10:42

The Grand Budapest Hotel ****
est le dernier film de Wes Anderson.

the-grand-budapest-hotel-wes-anderson-bande-annonce-twentieth-century-fox-ralph-fiennes-jude-law-bill-murray

 

Pour résumer ce que j’en pense, exercice parfaitement impossible, je dirais qu’il s’agit des aventures de Tintin au pays de Guy Maddin ! Nous avons à faire à des personnages étranges mais simples dans leur comportement, sans aucune psychologie. Et puis il y a les gentils et les franchement méchants.
Mais quand on y regarde de plus près, le film d’Andersen est une sorte de mélo loufoque avec des marionnettes qui vivent ou ont vécu des situations dramatiques.
Après avoir vu « The Grand Budapest Hotel », on sort de la salle émerveillé tant le spectacle auquel on a assisté est riche en émotions, intelligent et  magnifique par son esthétique. Ce qui fascine en premier dans les films de Wes Anderson, et dans celui-ci tout particulièrement, c’est la composition des images qui apparente le réalisateur à un collectionneur méticuleux, ordonné, maniaque à l’extrême !
Wes Anderson est le roi de la symétrie et de l’ordonnancement des personnages et des choses à l’intérieur de l’image. On a envie de dire : « Chaque chose a sa place et pas une autre ! ».

Dans la médiocrité de la production cinématographique ambiante, Wes Anderson pourrait presque nous faire croire que le cinéma n’est pas mort !

Merci cher « Maître » !

 

The Grand Budapest Hotel

21 février, 2014

6ème Edition du Festival 8-9,5-16

Classé dans  Informations — Migas @ 13:00

 fest 89516 2014 DEF

 

VENDREDI 28 MARS 2014
au CECAS/ESPACE DES ARTS
des PAVILLONS-SOUS-BOIS (93)

 

Vous pouvez télécharger le règlement
et la fiche d’inscription
ainsi que l’affiche et l’accès à la salle.
C’est ici :

 

fichier pdf Règlement 2014
fichier pdf Fiche d’inscription 2014
fichier pdf Affiche Fest. 2014
fichier pdf Accès à l’EDA

 

 

Déroulement prévu du Festival 2014 :

 

La sixième édition de notre Festival 8-9,5-16 se déroulera

le vendredi 28 mars 2014.

 

De 17H00 à 20H00, les gens qui le souhaitent pourront projeter des films de famille qu’ils n’ont plus l’occasion de voir faute de matériel pour les visionner.
Puis, à 20H30, nous passerons la « sélection officielle » jusqu’à …

 

La grande majorité des films seront projetés dans leurs formats d’origine. Nous y tenons pour plusieurs raisons :
1. La qualité de l’image est meilleure.
2. C’est notre principale originalité, en tant que festival.
3. Alors que nous assistons, impuissant à la disparition du cinéma argentique, c’est faire acte, non de résistance car la cause est perdue, mais de « désobéissance », si je puis dire !
4. Nous sommes amoureux du cinéma argentique, de la pellicule et du matériel qui l’accompagne.
Nous ferons cependant quelques exceptions en projetant quelques films en numérique, car nous ne pourrons faire autrement, pour voir des travaux ou des oeuvres particulièrement intéressants.
Mais cela restera exceptionnel.

 

A très bientôt Michel Gasqui

 

Pour découvrir la liste des films sélectionnés,
cliquer ici : http://cecascinescopie.unblog.fr/2014/01/29/au-programme-2/

 

 

Renseignements et inscriptions (Information and registration) :

Séverine Houy  – Tél : 01.41.55.12.80 espacedesarts@wanadoo.f
Michel
Gasqui – Tél : 03.23.53.25.81 michel.gasqui@orange.fr

FESTIVAL 8-9,5-16
Espace des arts : 144 avenue Jean Jaurès, 93320 Les Pavillons-sous-Bois, France.

Cinéscopie et Cinémathèque du Cinéma Amateur : 3 rue du Pot d’Etain, 02200 Soissons, France.
http://cecascinescopie.unblog.fr/

 

 

 

6 janvier, 2014

THE WIZARD OF OZ

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 19:00

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

THE WIZARD OF OZ – Victor Fleming (1939)

Over the rainbow : musique de Harold Arlen et paroles de E.Y. Harburg chantée par Judy Garland.

Image de prévisualisation YouTube

LA STRADA

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:52

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

LA STRADA – FEDERICO FELLINI (1954)

 Musique de Nino Rota

Image de prévisualisation YouTube

LES PARAPLUIES DE CHERBOURG

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:42

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

LES PARAPLUIES DE CHERBOURG – Jacques Demy (1964)

 Musique de Michel Legrand – chansons par Danielle Licari et José Bartel

 

Image de prévisualisation YouTube

BREAKFAST AT TIFFANY´S

Classé dans  Musiques de films — Migas @ 18:31

Les plus belles MUSIQUES DE FILMS

BREAKFAST AT TIFFANY´S – Blake Edwards (1961)

Moon River : chanson écrite par Johnny Mercer et composée par Henry Mancini et originalement interprétée par Audrey Hepburn.

Image de prévisualisation YouTube

 

28 décembre, 2013

Paillard-Bolex Boolsky

Classé dans  Informations — Migas @ 11:34

PAILLARD BOLEX BOOLSKY

Un ouvrage indispensable sur l’entreprise « mythique », publié aux éditions de la Thièle.

 

002

Thomas Perret, Roland Cosandey, Paillard – Bolex – Boolsky. La  caméra de Paillard & Cie SA. Le cinéma de Jacques Boolsky, 188 p., 77  ill. en quadrichromie, relié, 1 vidéogramme. Préface de Pascal  Broulis.

Editions de la  Thièle, CH-Yverdon-les-Bains, ISBN  978-2-8283-0044-9

CHFr 57.- + port.

Dès 1935 et pour une quarantaine d’années, la caméra Bolex 16 mm,  redessinée et produite par le fabricant suisse Paillard, s’est retrouvée, pour  ses qualités mécaniques et son choix d’optiques, entre les mains de cinéastes de  tous horizons, amateurs, professionnels, explorateurs, reporters,  artistes… Dans la première partie de Paillard Bolex Boolsky,  Thomas Perret décrit cette production industrielle et son cadre  économique à partir d’une riche documentation visuelle et des archives de la  maison Paillard.

Bolex est un nom rattaché à la personne de Jacques Boolsky  (1895-1962), un inventeur d’origine ukrainienne installé en Suisse durant  l’entre deux guerres, qui se lança dès le début des années 1920 dans le marché  émergeant du cinéma pour amateur, en 35 mm (Cinégraph Bol), puis en 16 mm (Bolex  de première génération).

Le deuxième volet de l’ouvrage, dû à Roland Cosandey, s’attache  pour la première fois à la production cinématographique de Boolsky, entre cinéma  privé et cinéma public, et cherche à dépasser l’opposition peu  opérante entre film amateur et film professionnel, si courante quand  il s’agit de décrire l’usage d’un format dit « substandard » comme le 16  mm.

Co-produit avec la Cinémathèque suisse, un  vidéogramme de huit films accompagne cette publication mise en page par  l’Atelier Cocchi, Lausanne. (R.C.)

 

Lien sur la soirée de présentation du  livre et du DVD à la  Cinémathèque suisse, le 29 octobre  2013 :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=pnNjsr8kmOQ

 Le site des Éditions de  la  Thièle :

 http://www.editions-thiele.com/

 

12345...34

Videosdefilms |
Videosdefilms |
افلا... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | film et serie en streaming
| film et serie en streaming
| ningyou kareha